ChaĂŻ au Chanvre-CBD, Ă  la Badiane & Ă  la Maca

ChaĂŻ au Chanvre-CBD, Ă  la Badiane & Ă  la Maca 1

Préparation du chaï au chanvre-CBD

Chai (en hindi : à€šà€Ÿà€Ż, /tÍĄÊƒÉ‘Ëj/) est le terme hindi employĂ© dans le sous-continent indien pour dĂ©signer le thĂ©.
Il s’agit le plus souvent de thĂ© noir trĂšs sucrĂ© mĂ©langĂ© avec du masala (un mĂ©lange d’Ă©pices) dans du lait bouillant dans une casserole. On parle d’ailleurs de masala chai (à€źà€žà€Ÿà€Čà€Ÿ à€šà€Ÿà€Ż).

Etymologie :
Dans de nombreuses langues d’Europe et d’Asie, « chai » ou « cha » est le mot signifiant « thĂ© ». Ce mot trouve son origine dans le persan : Ú†Ű§ÛŒ (chay), lui-mĂȘme venant du mandarin 茶, chĂĄ.

Il s’agit d’une appellation tautologique puisque le mot hindi « chai » signifie lui-mĂȘme dĂ©jĂ  « thĂ© ».

Wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Chai_(th%C3%A9)

Préparation du Chaï au chanvre-CBD, à la Badiane & à la Maca

ChaĂŻ au Chanvre-CBD, Ă  la Badiane & Ă  la Maca 2

Ingrédients
– Entre 1 et 2 grammes de fleurs de Chanvre-CBD sĂ©chĂ©es, ou de rĂ©sine de CBD
– 25 cl de lait entier, ou de lait vĂ©gĂ©tal (Amande, Avoine, Cajou, Chanvre, Coco, Noisette, Riz, Soja, etc.)
– 1 c. Ă  cafĂ© de beurre doux, de beurre de Cacao, ou d’huile de Coco
– 1 Ă©toile de Badiane sĂ©chĂ©e
– 1 c. Ă  cafĂ© rase de Maca en poudre
– si dĂ©sirĂ©, un peu de sucre de canne (complet ou roux), ou de miel.

Préparation
Temps de cuisson : 40 Ă  120 min

1) Effriter/hacher trÚs menu les fleurs de Chanvre-CBD, ou la résine de CBD.
2) Faire chauffer au bain-marie le lait entier, ou le lait végétal.
3) Y ajouter le beurre doux, le beurre de Cacao, ou l’huile de Coco + la Badiane + les fleurs de Chanvre-CBD, ou la rĂ©sine de CBD.
4) Laisser mijoter entre 40 et 120 min, en remuant rĂ©guliĂšrement, et en veillant Ă  ce que le lait ne bout pas (pour Ă©viter qu’il ne dĂ©borde).
Cette longue Ă©tape de chauffage est doublement essentielle :
– elle permet l’extraction la plus complĂšte possible des cannabinoĂŻdes du Chanvre qui, Ă©tant liposolubles, se lient aux matiĂšres grasses du lait entier, ou du lait vĂ©gĂ©tal, et du corps gras ;
– elle assure, par la chaleur qu’elle amĂšne, le processus de dĂ©carboxylation des cannabinoĂŻdes du Chanvre, c’est-Ă -dire leur conversion de leur forme acide (THCA, CBDA, etc.), biologiquement inactive, en leur forme dĂ©sacidifiĂ©e (THC(*), CBD, etc.), biologiquement active.
Faire preuve de patience se rĂ©vĂšle donc ici particuliĂšrement utile, puisque ce n’est qu’ainsi que nous pouvons profiter pleinement des bienfaits de ce breuvage au Chanvre-CBD !

5) Retirer du feu.
6) Laisser refroidir avec un couvercle (pour Ă©viter que les molĂ©cules aromatiques du Chanvre et de la Badiane, qui sont volatiles, ne s’échappent).
7) Verser le liquide Ă  travers un filtre pour sĂ©parer les plantes de la solution lactĂ©e. Bien presser ce qu’il reste dans le filtre, afin de recueillir toutes les matiĂšres grasses renfermant les phytocannabinoĂŻdes.
8) Y ajouter la Maca en poudre. Puis, homogénéiser.
9) Si désiré, y ajouter un peu de sucre de canne, ou de miel.
10) DĂ©guster ! Si on prĂ©fĂšre boire chaud, on peut bien sĂ»r rĂ©chauffer la boisson obtenue Ă  feu trĂšs doux (et surtout pas au four Ă  micro-ondes, au risque d’en dĂ©truire les principes actifs, nutriments et molĂ©cules aromatiques
).

(*) ConformĂ©ment Ă  la rĂšglementation de l’Union europĂ©enne, toutes nos fleurs de Chanvre-CBD et rĂ©sines de CBD prĂ©sentent une teneur en THC (l’un des phytocannabinoĂŻdes majeurs, Ă  l’action psychotrope enivrante) < 0,2 %.

N.B. : peut se conserver dans un contenant fermé quelques jours au réfrigérateur.
Une fois le chaĂŻ prĂȘt, vous pouvez rĂ©cupĂ©rer l’étoile de Badiane et lui donner une seconde vie en dĂ©corant un plat avec !

Vertus médicinales des plantes composant le chaï au Chanvre-CBD, à la Badiane & à la Maca

Le Chanvre-CBD
Que ce soit sous forme de fleurs de Chanvre-CBD sĂ©chĂ©es ou de rĂ©sine de CBD, la belle teneur en CannaBiDiol (l’un des phytocannabinoĂŻdes majeurs, Ă  l’action psychotrope non-enivrante, Ă  l’inverse du TĂ©traHydroCannabinol) de ces produits naturels leur confĂšre de multiples atouts santĂ©, Ă  savoir : antioxydant, neuroprotecteur, anxiolytique, antistress, antidĂ©pressif, antipsychotique, antiĂ©pileptique, anti-insomnie, anti-inflammatoire, analgĂ©sique, relaxant musculaire, antispasmodique, digestif, oxygĂ©nateur cellulaire, immuno-modulateur et antibactĂ©rien.
Il est Ă  noter que le cannabidiol, pour exercer ses effets bĂ©nĂ©fiques d’une façon optimale, entre en synergie avec tous les nombreux autres principes actifs du Chanvre, Ă  savoir, notamment, la centaine d’autres cannabinoĂŻdes, ainsi que des molĂ©cules aromatiques, qui portent le nom de terpĂšnes, des flavonoĂŻdes et de la chlorophylle (Ă  l’origine de la pigmentation verte du Chanvre). Cet effet synergique est aussi dĂ©nommĂ© effet d’entourage.
C’est donc, en rĂ©alitĂ©, au totum(*) de la fleur de Chanvre qu’il faudrait attribuer l’ensemble de ces bienfaits, et non au seul cannabidiol. Et ce, quand bien mĂȘme la proportion de tĂ©trahydrocannabinol dans la fleur de Chanvre est minime (du fait de la restriction rĂšglementaire en vigueur dans l’Union europĂ©enne). Bref, une vĂ©ritable panacĂ©e que cette plante ancestralement et magistralement mĂ©dicinale, que nous ne faisons finalement que redĂ©couvrir
 Et ce, pour notre plus grand bien !
(*) Le totum peut ĂȘtre dĂ©fini comme l’ensemble des principes actifs que renferme une plante mĂ©dicinale. Cet ensemble est plus efficace et donne plus de rĂ©sultats qu’un de ces Ă©lĂ©ments pris isolĂ©ment.

La Badiane
Aussi appelĂ©e Anis Ă©toilĂ©, ce magnifique fruit issu d’une plante cultivĂ©e sous les tropiques du Sud-Est asiatique (= le Badianier de Chine), est un alliĂ© de choix de celles et ceux qui souffrent d’une digestion lente ou difficile, se sentent ballonnĂ©(e)s ou prĂ©sentent des spasmes au niveau de l’abdomen aprĂšs le repas. De plus, ses aspects antibactĂ©rien et antifongique le rendent extrĂȘmement efficace contre les fermentations intestinales, toujours inconfortables et ayant le plus souvent lieu lorsqu’on a pris un repas un peu trop copieux ou que sa digestion est un peu paresseuse.
Un peu plus haut, au niveau de l’arbre respiratoire – que la Badiane rĂ©chauffe, tout en aidant Ă  y faire circuler les fluides organiques -, elle accompagne avec brio la toux grasse, permettant ainsi d’évacuer plus aisĂ©ment l’ensemble des dĂ©chets qui encrassent la sphĂšre pulmonaire.
Un peu plus bas, au niveau du bas-ventre, chez la femme, l’Anis Ă©toilĂ© compte parmi les mĂ©dicinales Ă  privilĂ©gier en cas de rĂšgles douloureuses. Aussi, chez la femme sujette Ă  une sensation de refroidissement Ă  ce mĂȘme niveau lors des rĂšgles, le cĂŽtĂ© rĂ©chauffant de ce vĂ©gĂ©tal saura lui apporter un bienfait supplĂ©mentaire.

Et, cerise sur le gĂąteau, la Badiane fait tout ceci en agrĂ©mentant la boisson qu’elle compose d’une saveur anisĂ©e, agrĂ©ablement enveloppante !

La Maca
Ce tubercule – Ă  l’arĂŽme de Noisette et au goĂ»t doux et dĂ©licatement caramĂ©lisĂ©, qui nous vient tout droit des hauts plateaux de la cordillĂšre des Andes -, est Ă©galement dĂ©nommĂ© Ginseng pĂ©ruvien. Cet autre nom vernaculaire nous donne un indice quant Ă  l’une de ses principales vertus mĂ©dicinales : nous avons ici affaire Ă  une plante adaptogĂšne
 Autrement dit, la Maca nous aide Ă  nous adapter aux stress du mode de vie moderne, sans nous Ă©puiser pour autant !
Sa richesse en fer bio-assimilable couplée à son action antifatigue physique la place dans la catégorie des plantes anti-anémiques.
Ces deux prĂ©cĂ©dents bienfaits – combinĂ©s Ă  ses pouvoirs antioxydant, stabilisateur de la glycĂ©mie, stimulant Ă©nergĂ©tique et anabolisant -, font de la Maca la plante du sportif par excellence.
Son effet tonifiant produit une influence positive sur l’humeur et les facultĂ©s intellectuelles.
Sa forte teneur en une plĂ©thore de nutriments essentiels contribue Ă  prĂ©venir les carences nutritionnelles et Ă  doper l’immunitĂ©.
En rĂ©tablissant l’équilibre hormonal de l’organisme, c’est une plante qui mĂ©rite d’ĂȘtre citĂ©e comme solution contre l’acnĂ©.
Chez l’homme comme chez la femme, la Maca est aphrodisiaque et lutte contre l’infertilitĂ©.
C’est une alliĂ©e de la femme : rĂ©duction des symptĂŽmes menstruels, compensation de la perte en fer lors des rĂšgles, soulagement des troubles de la mĂ©nopause.
Ainsi que de la gent masculine : diminution de l’hypertrophie bĂ©nigne de la prostate.
Source de calcium bio-assimilable, la Maca limite le risque de fracture osseuse et rend les articulations plus solides.
Enfin, de par sa teneur en potassium bio-assimilable, le Ginseng pĂ©ruvien abaisse le risque d’hypertension artĂ©rielle.
Pas mal du tout, pour une petite « pomme de terre » de haute altitude et de la mĂȘme famille que les Choux !