le CBD pourrait réduire la consommation d’alcool

le CBD pourrait réduire la consommation d'alcool

Le Cannabidiol (CBD) pourrait avoir le potentiel d’aider les personnes souffrant de graves problèmes d’alcool, selon un nouvel examen des preuves scientifiques actuelles.

Le point sur la situation actuelle

Non seulement le cannabidiol semble “faciliter la réduction de la consommation d’alcool “, écrivent les auteurs de l’étude, mais la recherche montre également que le composé ” peut fournir une protection idiosyncrasique au foie et au cerveau, ce qui pourrait réduire le développement et l’impact des maladies hépatiques et des lésions cérébrales liées à l’alcool “.

La revue, qui est en attente de publication dans la revue Frontiers in Pharmacology, offre une vue d’ensemble des données prometteuses sur l’efficacité de la CBD sur les troubles liés à la consommation d’alcool jusqu’ici. Cependant, les auteurs appellent également à la réalisation d’essais cliniques chez l’homme, dont aucun n’a été publié à ce jour, pour “ouvrir la voie à l’expérimentation de nouvelles approches de réduction des risques”.

Des chercheurs en France et en Belgique ont passé en revue 26 études antérieures publiées entre 1974 et juin 2018 qui exploraient les effets du CDB sur des sujets animaux traités à l’éthanol. Ils ont trouvé plusieurs études qui ont montré que le CBD peut réduire la consommation d’alcool. Dans un cas, par exemple, les chercheurs ont découvert que les souris ayant reçu du CBD étaient moins motivées à travailler (dans ce cas-ci, pousser un levier) pour avoir accès à une solution liquide contenant 8 % d’éthanol.

Le cannabidiol au secours de l’alcoolique?

“Des études expérimentales convergent pour constater que la CBD réduit le niveau global de consommation d’alcool dans les modèles animaux de l’AUD en réduisant la consommation d’éthanol, la motivation pour l’éthanol, la rechute, et en diminuant l’anxiété et l’impulsivité”. Ceci tend à confirmer que le CBD pourrait réduire la consommation d’alcool.

D’autres études ont révélé que les souris qui recevaient régulièrement des doses du composé non toxique de la marijuana étaient également moins susceptibles de rechuter après avoir été sevrées de l’alcool, même lorsqu’elles étaient stressées.

En raison de son impact sur divers aspects de la maladie (y compris “l’ingestion, la motivation, la rechute, l’anxiété et l’impulsivité”), le CDB “pourrait avoir une action significative sur les niveaux d’alcool chez les sujets humains avec penchant alcoolique” selon les auteurs de la revue. Ils ajoutent toutefois qu’il serait utile d’avoir des données utilisant des modèles de consommation excessive d’alcool et des modèles axés sur l’exposition à long terme à l’alcool.

le CBD pourrait réduire la consommation d'alcool
Tableau démontrant l’effet du cbd sur la consommation d’alcool

Des avancées notables en matière de recherche

L’examen a également mis en évidence des preuves montrant que le CDB pourrait affecter l’inflammation du foie liée à l’alcool. Dans une étude, les chercheurs ont découvert que les foies des souris qui avaient reçu le composé avant d’être gavées d’alcool toutes les 12 heures pendant cinq jours étaient moins endommagés que ceux des souris non exposées au CBD.

“Le CBD semble avoir de précieuses propriétés thérapeutiques contre les lésions hépatiques causées par l’éthanol, grâce à de multiples mécanismes, y compris la réduction du stress oxydatif, le contrôle de l’inflammation et la mort de certaines cellules responsables de grandes quantités de tissu cicatriciel” ont écrit les auteurs.

Enfin, le CDB peut également offrir une protection supplémentaire à des zones spécifiques du cerveau susceptibles d’être endommagées par l’alcool. Dans une étude, on a découvert que le cerveau de rats qui avaient bu de l’alcool et qui avaient reçu du CBD avait perdu ” significativement ” moins de cellules cérébrales dans l’hippocampe et le cortex entorhinal. Chez ces rats, le CBD a agi comme un “antioxydant neuroprotecteur”, selon l’étude. Dans une autre expérience, le CBD a également semblé rétablir les fonctions neurologiques et cognitives des rats atteints d’insuffisance hépatique aiguë.

“Le CBD réduit les dommages cérébraux liés à l’alcool, en prévenant la perte neuronale par ses propriétés antioxydantes et immunomodulatrices.”

Pour conclure

Les auteurs suggèrent que ces avantages globaux du CBD en ce qui concerne la consommation problématique d’alcool peuvent être dus à la manière “complexe” dont le cannabinoïde interagit avec les récepteurs CB2, qui sont situés dans tout le corps.

Actuellement, selon l’étude, les produits pharmaceutiques disponibles pour aider les personnes atteintes d’AUD à arrêter de boire sont ” insuffisamment efficaces au niveau de la population, et de nouvelles perspectives thérapeutiques sont nécessaires. De plus, aucune drogue pour réduire les méfaits de l’alcool, que ce soit sur le cerveau ou le foie, n’a jamais été étudiée.”

De plus, concluent les auteurs, “le CBD pourrait avoir beaucoup plus d’effets positifs chez les sujets atteints d’AUD, y compris des effets antiépileptiques, cardioprotecteurs, anxiolytiques ou analgésiques. Des études humaines sont donc cruciales pour explorer les nombreuses perspectives du CDB dans l’AUD et les conditions connexes.”

Source: marijuana.com (traduit par nos soins)