Glossaire de l’herboristerie & plantes mĂ©dicinales

Explorez notre glossaire de l'herboristerie pour comprendre les termes et les mots essentiels utilisés au quotidien. Plongez dans le jargon de l'herboriste et découvrez les secrets des plantes médicinales.

AdaptogĂšne : Plante qui aide l’organisme Ă  s’adapter au stress et Ă  retrouver son Ă©quilibre. Elles augmentent la rĂ©sistance de l'organisme aux divers stress (physiques, chimiques ou biologiques). Exemples courants : ginseng, ashwagandha, rhodiola.

Alcaloïde : Composé organique présent dans certaines plantes, souvent trÚs actif sur le plan pharmacologique. Les alcaloïdes peuvent avoir des effets puissants sur le systÚme nerveux et sont souvent utilisés en médecine. Exemples : morphine (pavot), caféine (café).

AromathĂ©rapie : Utilisation des huiles essentielles extraites des plantes pour leurs propriĂ©tĂ©s thĂ©rapeutiques. Les huiles essentielles peuvent ĂȘtre utilisĂ©es en diffusion, inhalation, massage ou bain.

Astringent : Plante ou substance qui resserre et tonifie les tissus corporels, souvent utilisée pour traiter les inflammations et réduire les sécrétions. Exemples : hamamélis, thé vert.

Apothicaire : Ancien terme pour désigner les professionnels préparant et vendant des remÚdes à base de plantes. Les apothicaires étaient les prédécesseurs des herboristes modernes et des pharmaciens.

BiodisponibilitĂ© : CapacitĂ© d'un principe actif Ă  ĂȘtre absorbĂ© et utilisĂ© par l'organisme. Les plantes avec une haute biodisponibilitĂ© sont plus efficaces.

Baume : Préparation topique semi-solide, souvent à base d'huiles et de cires, utilisée pour apaiser et guérir la peau. Exemples : baume à lÚvres au calendula, baume pour les muscles à l'arnica.

Cataplasme : Préparation à base de plantes broyées ou de poudre de plantes, appliquée sur la peau pour traiter pour traiter des affections locales telles que les inflammations, les douleurs musculaires ou les abcÚs.

Comprimé : Forme pharmaceutique solide contenant un mélange de poudre de plantes compressée. Les comprimés permettent une administration facile et un dosage précis des plantes médicinales.

DĂ©coction : Technique d’extraction des principes actifs des plantes par Ă©bullition prolongĂ©e. UtilisĂ©e pour les parties dures comme les racines, les Ă©corces et les graines. Exemple : dĂ©coction de racine de pissenlit.

DiurĂ©tique : Plante qui augmente la production d’urine, aidant Ă  Ă©liminer les toxines et Ă  rĂ©duire la rĂ©tention d’eau. Exemples : pissenlit, prĂȘle, ortie.

Dépuratif : Plante ou préparation qui aide à purifier le sang et à éliminer les toxines du corps. Exemples : le pissenlit et la bardane.

Extrait : Concentré liquide de plantes obtenu par macération ou distillation, utilisé pour ses bienfaits thérapeutiques. Exemples : extrait de vanille, extrait de ginkgo biloba.

Formulation magistrale : Préparation personnalisée à base de plantes, réalisée par un herboriste ou un pharmacien selon une prescription. La formulation magistrale est adaptée aux besoins spécifiques du patient.

Fumigation : Méthode traditionnelle consistant à brûler des plantes séchées pour en inhaler la fumée ou la diffuser dans l'air ambiant. Utilisée pour purifier l'air, chasser les mauvais esprits ou profiter des bienfaits thérapeutiques des plantes. Exemples de plantes utilisées : sauge blanche, palo santo, et encens.

Galénique : Science de la préparation et de l'aspect d'un remÚde pour le rendre administrable et efficace. En herboristerie, la galénique concerne la préparation et la formulation des remÚdes à base de plantes sous différentes formes telles que les tisanes, les poudres, les extraits, les teintures, les onguents, et les capsules. Elle vise à optimiser l'absorption, la stabilité et l'efficacité des principes actifs des plantes médicinales.

Gemmothérapie : Utilisation des bourgeons et jeunes pousses de plantes pour leurs propriétés médicinales, souvent sous forme de macérats glycérinés. Les bourgeons contiennent les propriétés concentrées de la plante.

Hydrolat : Eau obtenue aprĂšs distillation des plantes, contenant des traces d’huiles essentielles et des composĂ©s hydrosolubles. UtilisĂ© en cosmĂ©tique et en thĂ©rapeutique pour ses propriĂ©tĂ©s douces. Exemple : eau de rose, hydrolat de lavande.

Hyperémique : Se dit des plantes ou substances qui augmentent l'afflux sanguin dans une zone, souvent pour soulager une douleur ou une inflammation. Exemple : le poivre de Cayenne.

Huiles essentielles : Extraits concentrés de plantes obtenus par distillation à la vapeur ou pression à froid. Utilisées en aromathérapie, elles possÚdent des propriétés thérapeutiques variées comme antiseptiques, anti-inflammatoires ou relaxantes.

Herboriste : Professionnel spécialisé dans la connaissance des plantes médicinales et de leurs utilisations thérapeutiques.

Infusion : MĂ©thode douce d’extraction des principes actifs des plantes en versant de l’eau chaude sur les parties dĂ©licates comme les feuilles ou les fleurs. Exemple : infusion de camomille, utilisĂ©e pour ses propriĂ©tĂ©s calmantes.

Inhalation : Technique consistant Ă  inhaler la vapeur de plantes mĂ©dicinales pour soulager les affections respiratoires comme les rhumes et les sinusites. Les plantes couramment utilisĂ©es incluent l’eucalyptus et la menthe poivrĂ©e.

Lotion : PrĂ©paration liquide destinĂ©e Ă  ĂȘtre appliquĂ©e sur la peau pour ses effets bĂ©nĂ©fiques. UtilisĂ©e en cosmĂ©tique pour tonifier, hydrater ou apaiser la peau. Exemples : lotion tonique Ă  la rose.

Lyophilisation : Procédé de déshydratation des plantes par le froid, permettant de conserver les principes actifs sans altération. Utilisée pour la conservation à long terme des extraits de plantes.

Liposoluble : Substance qui se dissout dans les graisses, essentielle pour l'absorption de certaines vitamines et principes actifs des plantes. Exemples : les vitamines A, D, E, et K.

MacĂ©ration : Technique d’extraction consistant Ă  laisser reposer des plantes dans un solvant (eau, huile, alcool) pour en extraire les principes actifs. Exemple : macĂ©ration huileuse de calendula pour les soins de la peau.

Mucilagineux : Se dit des plantes riches en mucilages, substances visqueuses qui protÚgent et apaisent les muqueuses. Utilisées pour traiter les irritations et inflammations des voies respiratoires et digestives. Exemples : la mauve, le plantain.

Naturopathie : Approche globale de la santĂ© utilisant des mĂ©thodes naturelles et des remĂšdes Ă  base de plantes pour favoriser la guĂ©rison et le bien-ĂȘtre. Elle inclut Ă©galement des conseils en nutrition, exercice et hygiĂšne de vie.

Phytothérapie : Science de l'utilisation des plantes médicinales pour traiter et prévenir les maladies. Englobe toutes les formes de remÚdes à base de plantes, incluant tisanes, gélules, extraits, huiles essentielles, etc.

Pommade : PrĂ©paration semi-solide Ă  base de plantes mĂ©dicinales et de graisse, utilisĂ©e pour application cutanĂ©e. Exemples : pommade Ă  l’arnica pour les contusions et les douleurs musculaires.

Plantes mĂ©dicinales : Plantes possĂ©dant des propriĂ©tĂ©s thĂ©rapeutiques reconnues et utilisĂ©es pour traiter ou prĂ©venir diverses affections. Elles peuvent ĂȘtre utilisĂ©es sous forme de tisanes, poudres, extraits, ou huiles essentielles.

Partie aérienne : Ensemble des parties de la plante qui se trouvent au-dessus du sol, incluant les feuilles, les tiges, les fleurs et parfois les fruits.

Plante aromatique : Plante cultivée pour ses huiles essentielles et ses arÎmes, utilisées en cuisine et en herboristerie. Exemples : le basilic, le romarin, et la menthe.

Pistil : Partie femelle de la fleur, constituĂ©e de l’ovaire, du style et du stigmate. Le pistil est l’organe reproducteur qui reçoit le pollen lors de la pollinisation. Une fois le pollen dĂ©posĂ© sur le stigmate, il descend par le style jusqu’à l’ovaire oĂč il fertilise les ovules, qui deviendront ensuite des graines. Le pistil est central dans le processus de reproduction des plantes Ă  fleurs.

Récolte sauvage / Cueillette sauvage : Pratique de récolte des plantes médicinales dans leur habitat naturel. Elle nécessite des connaissances précises pour identifier les plantes et garantir leur utilisation durable dans une démarche respectueuse de l'environnement.

Rhizome / racine : Partie souterraine de la plante qui absorbe l'eau et les nutriments du sol, assurant la croissance et la stabilité de la plante. En herboristerie, les rhizomes sont souvent utilisés pour leurs propriétés médicinales. Exemples : le gingembre, le curcuma et le galanga, connus pour leurs effets anti-inflammatoires, digestifs et antioxydants.

Solvant : Substance utilisée pour extraire les principes actifs des plantes. Les solvants courants en herboristerie incluent l'eau, l'alcool et l'huile.

Sommité fleurie : Partie supérieure de la plante en fleur, souvent utilisée en phytothérapie pour ses principes actifs concentrés. Exemple : sommités fleuries de la lavande.

Teinture mÚre : Extrait hydroalcoolique concentré de plantes, utilisé en phytothérapie. Produit par macération de la plante dans de l'alcool, la teinture mÚre est un remÚde puissant.

Tisane : Boisson prĂ©parĂ©e par infusion de plantes mĂ©dicinales dans de l'eau chaude. UtilisĂ©e pour ses bienfaits sur la santĂ©, elle peut ĂȘtre apaisante, digestive, ou revitalisante selon les plantes choisies.

Vermifuge : Plante utilisée pour expulser les vers intestinaux. Exemples : absinthe, ail, graines de courge.

Vulnéraire : Plante ou préparation qui favorise la cicatrisation des plaies et des blessures. Exemple : l'arnica, utilisée en pommade pour les contusions et les inflammations.