Huile Essentielle d’Ylang Ylang

13,00  TTC

L’Ylang-Ylang (Cananga odorata), de la famille des Annonacées, est un arbre dont l’huile essentielle extraite de ses fleurs renferment de nombreuses vertus... (lire la suite)

Nom Latin :

Cananga odorata

Famille botanique : Annonacée
Autres noms vernaculaires : /
Partie de la plante & Forme : Fleurs, huile essentielle
Culture & récolte : Culture biologique
Géographie d’origine : Madagascar, Mayotte, Union des Comores, Colombie, Indochine, Costa Rica
Principales sphères d’action : Calmant et relaxant, antispasmodique, anti-inflammatoire, hypotensif, tachycardie, déblocage du plexus solaire, aphrodisiaque, anti-infectieux
Conditionnement : Fiole de 10ml avec bouchon goutte-à-goutte
Numéro de lot / Origine plantes / Lieu de Production : 2110HEYL/Madagascar/France
Modes d’emploi : Voie orale, Diffusion atmosphérique, Olfaction, Usage externe

Ce produit n’est ni un médicament, ni un complément alimentaire et ne peut être destiné à de l’automédication.
Herborisia propose des produits naturels aromatiques et décoratifs en guise de témoignage des usages traditionnels d’herboristeries ancestrales de tribus et de civilisations anciennes. Consultez ici le contrat qui vous engage lors de l’achat d’un produit naturel chez Herborisia.

En stock

Achetez maintenant et gagnez 7 SweetPoints!

Description

Huile Essentielle d’Ylang-Ylang (10mL)

L’Ylang-Ylang (Cananga odorata), de la famille des Annonacées, est un arbre dont l’huile essentielle extraite de ses fleurs renferment de nombreuses vertus.

Un peu d’histoire…
Aux Philippines, une légende raconte que des parents mirent au monde une fille, à laquelle les dieux donnèrent le nom d’Ylang ; ces derniers exigèrent que jamais personne ne la touche. Ylang tomba éperdument amoureuse d’un jeune homme, qui, pour la toucher, lui offrit un bouquet de fleurs. Leurs doigts se touchèrent et le sort changea Ylang en un bel arbuste aux fleurs très parfumées. On dit que, depuis ce jour-là, l’amoureux hurle le nom de sa bien-aimée : Ylang, Ylang… La fleur des fleurs, en malgache !              

Originaire des zones tropicales humides de l’Inde, de l’Indonésie, de la Malaisie et des Philippines, l’Ylang-ylang a été introduit au début du XXe siècle par les colons français, vers les îles tropicales de l’océan Pacifique et de l’océan Indien, et notamment Mayotte. Grande huile essentielle aphrodisiaque, elle aurait le “pouvoir” d’attirer les hommes à soi ! La cueillette des fleurs a lieu toute l’année ; il y a malgré tout un pic de récolte durant la saison sèche (de juin à octobre). Dans cette période, les fleurs ne sont pas gorgées d’eau, donnant ainsi de meilleurs rendements en huile essentielle. 

L’huile essentielle d’Ylang-ylang est séparée en cinq fractions possédant des propriétés physicochimiques différentes : la S. Extra, l’Extra, la Première (I), la Deuxième (II) et la Troisième (III). La S. Extra est la plus odorante (voir ci-dessous). Le Totum correspond, lui, à la réunion de ces cinq fractions. 

Cette huile essentielle est l’une des plus prisées par les parfumeurs, sa grande et belle fleur étant considérée comme “la fleur d’amour”. La récolte se fait au lever du soleil et la distillation des fleurs fraîchement coupées est l’une des plus longues.
   

La composition de l’huile essentielle d’Ylang-Ylang
L’huile essentielle d’Ylang-Ylang contient :

  • – 15-30 % de δ-germacrène
  • 15-20 % de β-caryophyllène 
  • 10-15 % d’ɑ-farnésène
  • du benzoate de méthyle
  • 8 % de benzoate de benzyle
  • de l’acétate de benzyle
  • de l’acétate de géranyle
  • du salicylate de benzyle
  • 8 % et plus de linalol
  • du géraniol
  • du p-crésol
  • des pinènes
  • du p-crésol méthyléther
  • des composants azotés

Les atouts santé de l’Huile Essentielle d’Ylang-Ylang
Attention ! Nous relatons ici des vertus qui sont des extraits de recommandations (ancestrales ou plus modernes) effectuées par des herboristes, des aromathérapeutes, des naturopathes et autres médecins. Ce ne sont en aucun cas des préconisations faites par Herborisia.

Voie externe
Appliquée et massée sur les zones du corps en diluant à cette huile essentielle dans une huile végétale, par exemple de noyau d’Abricot ou de Cameline, pour un effet :

  • Spasmolytique
  • Antalgique
  • Aphrodisiaque
  • Antiparasitaire cutanée (gale, poux, acarien, tique)
  • Antifongique (mycose cutanée, onychomycose)
En olfaction
Respirer profondément cette huile essentielle à même le flacon, sur un mouchoir ou dans un inhalateur en cas de :
  • Hypertension artérielle
  • Blocage du plexus solaire
  • Tachycardie
  • Anxiété

Recommandations d'usage

En diffusion atmosphérique

Chez les adultes : 15 minutes par heure, 3 fois par jour
Chez les enfants dès 6 ans : 5 minutes par heure, 3 fois par jour, en présence de l’enfant
Chez les enfants de moins de 6 ans : 5 minutes par heure, 3 fois par jour, en absence de l’enfant

La diluer de préférence à 10 % avec d’autres huiles essentielles. 

En olfaction – INHALATION SÈCHE Huile Essentielle d'Ylang Ylang 2

Se mettre directement au-dessus du flacon d’huile essentielle en inhalant lentement et profondément, une narine après l’autre, de temps en temps.
Ou en déposer 1 goutte pure sur l’intérieur des poignets, les frotter l’un contre l’autre, avant d’inhaler lentement et profondément, de temps en temps.
Ou en déposer 2 gouttes pures sur un mouchoir en tissu, avant d’inhaler lentement et profondément, de temps en temps. 

En usage externe – APPLICATION Huile Essentielle d'Ylang Ylang 3

La diluer à 20 % dans une huile végétale (pour éviter tout risque de réaction cutanée).

Contre-indications

Enfants : à partir de l’âge de 3 mois, en diffusion atmosphérique, en synergie.

Toxicité aiguë : de faible à très faible.

Risques spécifiques :

  • En usage externe : peut causer des maux de tête si utilisée de façon excessive et/ou trop concentrée.   
  • Sensibilisation : risque modéré à élevé, même pour un flacon neuf ; toujours diluer.
  • Allergènes listés : contient du benzoate de benzyle, du salicylate de benzyle, du farnésol, du géraniol, de l’alcool benzylique, de l’eugénol et de l’isoeugénol.
  • Des cas d’hyperpigmentation ont été rapportés chez des personnes ayant préalablement déclaré des dermatites de contact à l’Ylang-ylang. Allergies croisées possibles avec le baume du Pérou.
  • Personnes à terrain allergique, à peau atopique ou hypersensible : prudence, il est indispensable pour vous de faire un test cutané, et préférable de ne pas excéder entre 0,5 et 1 % d’Ylang-ylang dans vos préparations (soit 1 gtte pour 5 ml).
  • Remarque pour la voie orale : d’un point de vue aromathérapeutique, la voie orale n’est pas forcément privilégiée pour l’Ylang-ylang. Cependant, cette voie d’administration ne présente pas de contre-indication particulière. L’Ylang-ylang est, par exemple, utilisé à faible dose comme additif alimentaire. Les huiles essentielles d’Ylang-ylang dépourvues ou, du moins, renfermant des teneurs très faibles en estragole, safrol et/ou méthyleugénol, devront toutefois être privilégiées.

En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien spécialisé en aromathérapie.

Conservation

Recommandation : A conserver à l’abri de l’humidité, de la chaleur et de la lumière.

Durée de conservation : 1 an

Traçabilité

Lot en cours :  2110HEYL