Huile Essentielle de Clou de Girofle

6,50 

Le Clou de Girofle est une Ă©pice obtenue Ă  partir des boutons floraux du giroflier (Syzygium aromaticum) de la famille des MyrtacĂ©e, dont l’huile essentielle renferment de nombreuses vertus... (lire la suite)

Nom Latin :

Syzygium aromaticum

Famille botanique : Myrtacée
Autres noms vernaculaires : Giroflier, Girofle
Partie de la plante & Forme : bouton floral sec, appelĂ© “clou”, huile essentielle
Culture & récolte : Culture biologique
GĂ©ographie d’origine : Madagascar, IndonĂ©sie , Zanzibar
Principales sphĂšres d’action : Anti-infectieux, anesthĂ©sique, digestif, gastro-protecteur, antioxydant
Conditionnement : Fiole de 10ml avec bouchon goutte-Ă -goutte
Numéro de lot / Origine plantes/Lieu de Production : 2009HEGIR/Madagascar/France
Modes d’emploi : Voie orale, Usage externe

Ce produit n’est ni un mĂ©dicament, ni un complĂ©ment alimentaire et ne peut ĂȘtre destinĂ© Ă  de l’automĂ©dication.
Herborisia propose des produits naturels aromatiques et dĂ©coratifs en guise de tĂ©moignage des usages traditionnels d’herboristeries ancestrales de tribus et de civilisations anciennes. Consultez ici le contrat qui vous engage lors de l’achat d’un produit naturel chez Herborisia.

Achetez maintenant et gagnez 3 SweetPoints!

Description

Huile Essentielle de Clou de Girofle (10mL)

Le Clou de Girofle est une Ă©pice obtenue Ă  partir des boutons floraux du giroflier (Syzygium aromaticum) de la famille des MyrtacĂ©e, dont l’huile essentielle renferment de nombreuses vertus.

Un peu d’histoire


L’épopĂ©e indienne du Ramayana, peut-ĂȘtre Ă©crite vers 200 avant J.-C. , mentionne dĂ©jĂ  le commerce de cette Ă©pice. Les Chinois utilisaient le clou de Girofle sous la dynastie Han (206 avant J.-C. – 220 aprĂšs J.-C.). La plante Ă©tait connue des Grecs et des Romains. Au Ier siĂšcle, Pline l’Ancien en parle dans ses Ă©crits. 

Une dĂ©couverte archĂ©ologique rĂ©cente suggĂšre que le commerce du Giroflier avec l’Occident pourrait en fait avoir commencĂ© bien plus tĂŽt. En effet, on a retrouvĂ© un clou de Girofle parmi des restes calcinĂ©s sur le sol d’une cuisine incendiĂ©e du site mĂ©sopotamien de Terqa, dans l’actuelle Syrie, datĂ© de 1 700 avant J.-C.

La tradition chrétienne fait du clou de Girofle un symbole végétal des clous qui ont servi à la Crucifixion. 

En Europe, le clou de Girofle, apportĂ© au IVe siĂšcle par les Arabes, devint Ă  la mode au Moyen Age. Les Portugais, arrivĂ©s dans l’archipel des Moluques en 1511, s’en assurĂšrent le monopole en brĂ»lant les arbres situĂ©s hors de l’üle de Ternate, et ce monopole fut ensuite celui des Hollandais. Ces derniers exterminĂšrent les 70 000 habitants des Ăźles pour prĂ©server les Girofliers et Ă©viter leur dissĂ©mination Ă  travers le monde, le commerce du Girofle Ă©tant Ă  l’époque l’un des plus lucratifs au monde.

On doit Ă  Pierre Poivre (1719-1786), intendant de l’Ile de France (ancien nom de l’Ile Maurice), la prise de quelques plants (trois, dont un seul survĂ©cut au voyage en bateau) au cours d’une expĂ©dition, et leur acclimatation d’abord Ă  l’Ile de France, puis aux Antilles.   

La composition de l’huile essentielle de Clou de Girofle
L’huile essentielle de Clou de Girofle contient :

  • 75-88 % d’eugĂ©nol
  • 4-15 % d’acĂ©tyleugĂ©nol
  • 5-14 % de ÎČ-caryophyllĂšne

Les atouts santĂ© de l’Huile Essentielle de Clou de Girofle
Attention ! Nous relatons ici des vertus qui sont des extraits de recommandations (ancestrales ou plus modernes) effectuées par des herboristes, des aromathérapeutes, des naturopathes et autres médecins. Ce ne sont en aucun cas des préconisations faites par Herborisia.

Voie interne
Déposer 1 gouttes sur un support alimentaire (miel, huile végétale alimentaire, boulette de mie de pain ou comprimé neutre) et effectuer une prise 2 à 3 fois par jour en cas de :

  • Troubles digestifs
  • AbcĂšs bucco-dentaire, aphte, gingivite

Voie externe
AppliquĂ©e et massĂ©e sur les zones du corps en diluant Ă  10% cette huile essentielle dans une huile vĂ©gĂ©tale, par exemple de noyau d’abricot, en cas de :

  • AbcĂšs cutanĂ©, mycose de la peau ou de l’ongle

Recommandations d'usage

En voie orale – INGESTION Huile Essentielle de Clou de Girofle 2

Chez l’adulte : 1 goutte, 3 fois par jour, pendant 5 jours (sur un support : miel, huile vĂ©gĂ©tale alimentaire, boulette de mie de pain ou comprimĂ© neutre)
Chez l’enfant dĂšs 12 ans : 1 goutte, 2 fois par jour, pendant 5 jours (sur un support : miel, huile vĂ©gĂ©tale alimentaire, boulette de mie de pain ou comprimĂ© neutre)

En usage externe – APPLICATION Huile Essentielle de Clou de Girofle 3

DiluĂ©e Ă  10 % dans une huile vĂ©gĂ©tale (pour Ă©viter tout risque d’irritation cutanĂ©e)

Contre-indications

Toxicité aiguë : faible.

HĂ©patotoxicitĂ© : le clou de Girofle ou l’eugĂ©nol, son constituant principal, est trĂšs utilisĂ© dans l’alimentation. La dose journaliĂšre acceptable chez l’Homme a Ă©tĂ© Ă©tablie Ă  2,5 mg par kg de poids corporel, ce qui reviendrait Ă  environ 6 gouttes d’huile essentielle de clou de Girofle par jour pour un adulte de 70 kg. L’eugĂ©nol est un phĂ©nol “doux”, ce qui contribue Ă  limiter sa toxicitĂ©. NĂ©anmoins, Ă  forte dose, l’eugĂ©nol s’est montrĂ© hĂ©patotoxique. Des cas d’intoxication de jeunes enfants ayant ingĂ©rĂ© l’équivalent d’un flacon de 5 Ă  10 ml d’huile essentielle de clou de Girofle ont Ă©tĂ© rapportĂ©s (atteintes hĂ©patiques, dĂ©pression du systĂšme nerveux central, 
). Dans un cas, les dommages causĂ©s ont Ă©tĂ© traitĂ©s avec succĂšs par injection intraveineuse de N-acĂ©tylcystĂ©ine. 

> PrĂ©sence d’eugĂ©nol :

  • Voie orale dĂ©conseillĂ©e pour les personnes prĂ©sentant des troubles hĂ©patiques. 
  • Voie orale dĂ©conseillĂ©e pour les enfants de moins de 6 ans, par principe de prĂ©caution.
  • Voie orale : association conseillĂ©e avec une huile essentielle hĂ©pato-protectrice (Carotte sauvage, CĂ©leri, Citron, LivĂšche, Menthe poivrĂ©e ou Romarin Ă  verbĂ©none). 
  • Pas d’usage prolongĂ© : traitement habituel de 5 Ă  7 jours au maximum. 

> Irritation de la peau et des muqueuses :

  • Voies oro-buccale et cutanĂ©e dĂ©conseillĂ©es aux enfants de moins de 12 ans.    
  • Dilution maximale : 10 % chez l’adulte, 5 % chez l’enfant dĂšs 12 ans.
  • Ne pas appliquer directement aprĂšs la douche (ou le bain).

> Interactions médicamenteuses potentielles :

  • DĂ©conseillĂ© aux personnes sous anticoagulants ou ayant des troubles de la coagulation sanguine. 
  • DĂ©conseillĂ© aux personnes sous ISRS (= Inhibiteurs SĂ©lectifs de la Recapture de la SĂ©rotonine), IMAO (= Inhibiteurs de la MonoAmine-Oxydase), pĂ©thidine ou sympathomimĂ©tiques indirects : en cas de doute, demander conseil Ă  son mĂ©decin ou pharmacien.

> Accouchement :

  • Son utilisation pour favoriser l’accouchement ne se fera que sous contrĂŽle mĂ©dical et avec des Ă©quipes parfaitement formĂ©es.
  • En dehors de l’accouchement, cette huile essentielle est contre-indiquĂ©e pour les femmes enceintes ou allaitantes.  

En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien spécialisé en aromathérapie.

Conservation

Recommandation : A conserver Ă  l’abri de l’humiditĂ©, de la chaleur et de la lumiĂšre.

Durée de conservation : 1 an

Traçabilité

Lot en cours : 2009HEGIR