Huile Essentielle de Clou de Girofle

13,00  TTC

Le Clou de Girofle est une épice obtenue à partir des boutons floraux du giroflier (Syzygium aromaticum) de la famille des Myrtacée, dont l’huile essentielle renferment de nombreuses vertus... (lire la suite)

Nom Latin :

Syzygium aromaticum

Famille botanique : Myrtacée
Autres noms vernaculaires : Giroflier, Girofle
Partie de la plante & Forme : bouton floral sec, appelé “clou”, huile essentielle
Culture & récolte : Culture biologique
Géographie d’origine : Madagascar, Indonésie , Zanzibar
Principales sphères d’action : Anti-infectieux, anesthésique, digestif, gastro-protecteur, antioxydant
Conditionnement : Fiole de 10ml avec bouchon goutte-à-goutte
Numéro de lot / Origine plantes/Lieu de Production : 2009HEGIR/Madagascar/France
Modes d’emploi : Voie orale, Usage externe

Ce produit n’est ni un médicament, ni un complément alimentaire et ne peut être destiné à de l’automédication.
Herborisia propose des produits naturels aromatiques et décoratifs en guise de témoignage des usages traditionnels d’herboristeries ancestrales de tribus et de civilisations anciennes. Consultez ici le contrat qui vous engage lors de l’achat d’un produit naturel chez Herborisia.

En stock

Achetez maintenant et gagnez 7 SweetPoints!

Description

Huile Essentielle de Clou de Girofle (10mL)

Le Clou de Girofle est une épice obtenue à partir des boutons floraux du giroflier (Syzygium aromaticum) de la famille des Myrtacée, dont l’huile essentielle renferment de nombreuses vertus.

Un peu d’histoire…

L’épopée indienne du Ramayana, peut-être écrite vers 200 avant J.-C. , mentionne déjà le commerce de cette épice. Les Chinois utilisaient le clou de Girofle sous la dynastie Han (206 avant J.-C. – 220 après J.-C.). La plante était connue des Grecs et des Romains. Au Ier siècle, Pline l’Ancien en parle dans ses écrits. 

Une découverte archéologique récente suggère que le commerce du Giroflier avec l’Occident pourrait en fait avoir commencé bien plus tôt. En effet, on a retrouvé un clou de Girofle parmi des restes calcinés sur le sol d’une cuisine incendiée du site mésopotamien de Terqa, dans l’actuelle Syrie, daté de 1 700 avant J.-C.

La tradition chrétienne fait du clou de Girofle un symbole végétal des clous qui ont servi à la Crucifixion. 

En Europe, le clou de Girofle, apporté au IVe siècle par les Arabes, devint à la mode au Moyen Age. Les Portugais, arrivés dans l’archipel des Moluques en 1511, s’en assurèrent le monopole en brûlant les arbres situés hors de l’île de Ternate, et ce monopole fut ensuite celui des Hollandais. Ces derniers exterminèrent les 70 000 habitants des îles pour préserver les Girofliers et éviter leur dissémination à travers le monde, le commerce du Girofle étant à l’époque l’un des plus lucratifs au monde.

On doit à Pierre Poivre (1719-1786), intendant de l’Ile de France (ancien nom de l’Ile Maurice), la prise de quelques plants (trois, dont un seul survécut au voyage en bateau) au cours d’une expédition, et leur acclimatation d’abord à l’Ile de France, puis aux Antilles.   

La composition de l’huile essentielle de Clou de Girofle
L’huile essentielle de Clou de Girofle contient :

  • 75-88 % d’eugénol
  • 4-15 % d’acétyleugénol
  • 5-14 % de β-caryophyllène

Les atouts santé de l’Huile Essentielle de Clou de Girofle
Attention ! Nous relatons ici des vertus qui sont des extraits de recommandations (ancestrales ou plus modernes) effectuées par des herboristes, des aromathérapeutes, des naturopathes et autres médecins. Ce ne sont en aucun cas des préconisations faites par Herborisia.

Voie interne
Déposer 1 gouttes sur un support alimentaire (miel, huile végétale alimentaire, boulette de mie de pain ou comprimé neutre) et effectuer une prise 2 à 3 fois par jour en cas de :

  • Troubles digestifs
  • Abcès bucco-dentaire, aphte, gingivite

Voie externe
Appliquée et massée sur les zones du corps en diluant à 10% cette huile essentielle dans une huile végétale, par exemple de noyau d’abricot, en cas de :

  • Abcès cutané, mycose de la peau ou de l’ongle

Recommandations d'usage

En voie orale – INGESTION Huile Essentielle de Clou de Girofle 2

Chez l’adulte : 1 goutte, 3 fois par jour, pendant 5 jours (sur un support : miel, huile végétale alimentaire, boulette de mie de pain ou comprimé neutre)
Chez l’enfant dès 12 ans : 1 goutte, 2 fois par jour, pendant 5 jours (sur un support : miel, huile végétale alimentaire, boulette de mie de pain ou comprimé neutre)

En usage externe – APPLICATION Huile Essentielle de Clou de Girofle 3

Diluée à 10 % dans une huile végétale (pour éviter tout risque d’irritation cutanée)

Contre-indications

Toxicité aiguë : faible.

Hépatotoxicité : le clou de Girofle ou l’eugénol, son constituant principal, est très utilisé dans l’alimentation. La dose journalière acceptable chez l’Homme a été établie à 2,5 mg par kg de poids corporel, ce qui reviendrait à environ 6 gouttes d’huile essentielle de clou de Girofle par jour pour un adulte de 70 kg. L’eugénol est un phénol “doux”, ce qui contribue à limiter sa toxicité. Néanmoins, à forte dose, l’eugénol s’est montré hépatotoxique. Des cas d’intoxication de jeunes enfants ayant ingéré l’équivalent d’un flacon de 5 à 10 ml d’huile essentielle de clou de Girofle ont été rapportés (atteintes hépatiques, dépression du système nerveux central, …). Dans un cas, les dommages causés ont été traités avec succès par injection intraveineuse de N-acétylcystéine. 

> Présence d’eugénol :

  • Voie orale déconseillée pour les personnes présentant des troubles hépatiques. 
  • Voie orale déconseillée pour les enfants de moins de 6 ans, par principe de précaution.
  • Voie orale : association conseillée avec une huile essentielle hépato-protectrice (Carotte sauvage, Céleri, Citron, Livèche, Menthe poivrée ou Romarin à verbénone). 
  • Pas d’usage prolongé : traitement habituel de 5 à 7 jours au maximum. 

> Irritation de la peau et des muqueuses :

  • Voies oro-buccale et cutanée déconseillées aux enfants de moins de 12 ans.    
  • Dilution maximale : 10 % chez l’adulte, 5 % chez l’enfant dès 12 ans.
  • Ne pas appliquer directement après la douche (ou le bain).

> Interactions médicamenteuses potentielles :

  • Déconseillé aux personnes sous anticoagulants ou ayant des troubles de la coagulation sanguine. 
  • Déconseillé aux personnes sous ISRS (= Inhibiteurs Sélectifs de la Recapture de la Sérotonine), IMAO (= Inhibiteurs de la MonoAmine-Oxydase), péthidine ou sympathomimétiques indirects : en cas de doute, demander conseil à son médecin ou pharmacien.

> Accouchement :

  • Son utilisation pour favoriser l’accouchement ne se fera que sous contrôle médical et avec des équipes parfaitement formées.
  • En dehors de l’accouchement, cette huile essentielle est contre-indiquée pour les femmes enceintes ou allaitantes.  

En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien spécialisé en aromathérapie.

Conservation

Recommandation : A conserver à l’abri de l’humidité, de la chaleur et de la lumière.

Durée de conservation : 1 an

Traçabilité

Lot en cours : 2009HEGIR