Kudzu | Racines en poudre

Le Kudzu est une plante originaire d’Asie,  prisĂ©e pour ses utilisations mĂ©dicinales traditionnelles, notamment son potentiel Ă  lutter contre les addictions telles que l’alcool et le tabac, ainsi qu’Ă  soulager certains symptĂŽmes de la mĂ©nopause.

Nom Latin :

 Pueraria montana

Autres noms :

Vigne du Japon

Partie de la plante & Forme : Racines en poudre
Origine :  Chine
Principales sphĂšres d’action : Addictions, Calme, SphĂšre hormonale

Gagnez jusqu'Ă  14 SweetPoints.

Retrait possible dans notre boutique de Paris - 75010

🚚 Votre commande sera prĂ©parĂ©e et expĂ©diĂ©e dĂšs demain.
Une fois dĂ©posĂ©e Ă  La Poste, elle sera chez vous d'ici 2 Ă  3 jours. đŸ“ŠđŸ“«
🎉 Livraison gratuite dùs 40€ en relais colis et dùs 60€ à domicile.

Description

Le Kudzu

Le Kudzu, une plante grimpante originaire d’Asie, est rĂ©putĂ© pour ses utilisations mĂ©dicinales ancestrales. Avec ses feuilles vertes en forme de trĂšfle et ses fleurs violettes en grappes odorantes, le Kudzu ajoute une touche de beautĂ© Ă  son environnement.
La poudre de Kudzu est extraite de la racine de la plante Kudzu (Pueraria lobata). Elle est utilisĂ©e en herboristerie pour ses propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales, notamment ses effets positifs sur la rĂ©duction de la consommation d’alcool, la gestion du poids et le soulagement des bouffĂ©es de chaleur associĂ©es Ă  la mĂ©nopause.

La composition et les bienfaits du Kudzu


La composition

Le Kudzu en poudre est riche :

  • en isoflavones, notamment daidzĂ©ine et daidzine
  • ainsi que d’autres composĂ©s bioactifs tels que les saponines et les flavonoĂŻdes.

Les atouts santé attribués au Kudzu

Ces constituants confÚrent au Kudzu en poudre divers bienfaits pour la santé, notamment :

  • RĂ©duction de la consommation d’alcool : Le Kudzu a dĂ©montrĂ© une capacitĂ© Ă  rĂ©duire les envies d’alcool et Ă  diminuer la consommation chez certaines personnes souffrant de dĂ©pendance Ă  l’alcool.
  • Soutien Ă  la gestion du poids : Les isoflavones prĂ©sents dans le Kudzu peuvent aider Ă  rĂ©guler l’appĂ©tit et favoriser la perte de poids en rĂ©duisant la consommation excessive de calories.
  • Modulation des hormones : LSes composĂ©s phytoestrogĂ©niques peuvent aider Ă  Ă©quilibrer les niveaux hormonaux, ce qui peut ĂȘtre bĂ©nĂ©fique pour les femmes pendant la mĂ©nopause.
  • Soulagement des symptĂŽmes de la mĂ©nopause : En raison de son action sur les hormones, il peut aider Ă  attĂ©nuer les bouffĂ©es de chaleur et d’autres symptĂŽmes courants de la mĂ©nopause.
  • Soutien de la microcirculation sanguine : Le Kudzu est Ă©tudiĂ© pour ses effets potentiels dans l’amĂ©lioration de la microcirculation sanguine, ce qui peut contribuer Ă  une meilleure santĂ© cardiovasculaire et Ă  une fonction vasculaire optimale.
  • PropriĂ©tĂ©s antioxydantes : Il est riche en composĂ©s antioxydants qui aident Ă  combattre les radicaux libres et Ă  protĂ©ger les cellules contre les dommages oxydatifs.

Il est important de noter que les effets peuvent varier d’une personne Ă  l’autre et que la recherche sur certains de ces bienfaits est encore en cours pour confirmer leur efficacitĂ©. Il est toujours recommandĂ© de consulter un professionnel de santĂ© avant de commencer toute nouvelle supplĂ©mentation.

Le Kudzu comme allié dans la lutte contre les addictions 


Le Kudzu est souvent louĂ© pour son potentiel Ă  aider Ă  rĂ©duire les envies compulsives et Ă  lutter contre diverses formes d’addiction.
Les principales addictions pour lesquelles le Kudzu est étudié incluent :

  • Addiction Ă  l’alcool : Le Kudzu est largement Ă©tudiĂ© pour son efficacitĂ© potentielle dans la rĂ©duction de la consommation d’alcool. Des recherches prĂ©liminaires suggĂšrent que les composĂ©s prĂ©sents dans le Kudzu pourraient aider Ă  rĂ©duire les envies d’alcool et Ă  attĂ©nuer les symptĂŽmes de sevrage.
  • Tabagisme : Certaines Ă©tudes ont examinĂ© le rĂŽle du Kudzu dans la rĂ©duction de la dĂ©pendance Ă  la nicotine et dans l’attĂ©nuation des symptĂŽmes de sevrage associĂ©s au tabagisme. Les composĂ©s du Kudzu peuvent agir sur les rĂ©cepteurs nicotiniques dans le cerveau, rĂ©duisant ainsi les effets plaisants de la nicotine.
  • DĂ©pendance aux opioĂŻdes : Bien que moins Ă©tudiĂ© que ses effets sur l’alcool et le tabagisme, le Kudzu montre Ă©galement un certain potentiel dans la rĂ©duction de la dĂ©pendance aux opioĂŻdes. Des recherches prĂ©liminaires suggĂšrent que ses composĂ©s pourraient aider Ă  moduler les systĂšmes de rĂ©compense du cerveau liĂ©s Ă  la dĂ©pendance aux opioĂŻdes.
  • Addiction au sucre : Bien que moins documentĂ©e que d’autres formes d’addiction, certaines Ă©tudes suggĂšrent que le Kudzu pourrait Ă©galement aider Ă  rĂ©duire les envies de sucre et Ă  modĂ©rer la consommation excessive de sucre grĂące Ă  ses effets sur la rĂ©gulation de l’appĂ©tit et des neurotransmetteurs.

Il est important de noter que la recherche sur l’utilisation du Kudzu pour traiter les addictions est encore en cours et que des Ă©tudes supplĂ©mentaires sont nĂ©cessaires pour confirmer son efficacitĂ© dans chaque cas spĂ©cifique. De plus, il est souvent utilisĂ© en complĂ©ment d’autres approches thĂ©rapeutiques et de soutien dans la gestion des addictions.

Et comme allié des femmes contre les troubles liés à la ménopause 


Le Kudzu est souvent Ă©tudiĂ© pour son potentiel Ă  soulager certains symptĂŽmes de la mĂ©nopause chez les femmes. Les recherches ont principalement portĂ© sur l’utilisation des extraits de Kudzu pour attĂ©nuer la frĂ©quence et l’intensitĂ© des bouffĂ©es de chaleur, l’un des symptĂŽmes les plus courants et dĂ©rangeants de la mĂ©nopause.
Les isoflavones prĂ©sents dans le Kudzu sont des composĂ©s vĂ©gĂ©taux qui agissent de maniĂšre similaire aux ƓstrogĂšnes dans le corps humain. Étant donnĂ© que la mĂ©nopause est caractĂ©risĂ©e par une diminution des niveaux d’ƓstrogĂšnes, les isoflavones du Kudzu peuvent aider Ă  compenser cette diminution et Ă  attĂ©nuer les symptĂŽmes associĂ©s.

Pour un protocole plus efficace, il sera un excellent complĂ©ment de notre Tisane “Second Printemps“, mĂ©lange de plantes spĂ©cialement conçu pour accompagner les femmes dans les changements liĂ©s Ă  la mĂ©nopause.

Il est important de noter que le Kudzu ne convient pas Ă  tout le monde, et il est recommandĂ© de consulter un professionnel de santĂ© avant de l’utiliser, en particulier chez les femmes ayant des antĂ©cĂ©dents de cancer hormono-dĂ©pendant ou d’autres problĂšmes de santĂ©.

Un peu d’histoire et quelques anecdotes sur le Kudzu


Le Kudzu, originaire d’Asie, est une plante grimpante de la famille des FabacĂ©es, qui est devenue cĂ©lĂšbre pour son caractĂšre envahissant.
Introduit aux États-Unis Ă  la fin du 19e siĂšcle pour lutter contre l’Ă©rosion des sols, le Kudzu a rapidement colonisĂ© de vastes Ă©tendues de territoire, Ă©touffant la vĂ©gĂ©tation indigĂšne sur son passage. Il est ainsi devenu un symbole de la lutte contre les plantes invasives.

Outre son impact sur l’environnement, le Kudzu a Ă©galement trouvĂ© des applications dans la mĂ©decine traditionnelle asiatique depuis des siĂšcles.
Les Chinois utilisaient ses racines pour traiter divers maux, notamment les troubles digestifs, les maux de tĂȘte et les symptĂŽmes de la mĂ©nopause. Plus rĂ©cemment, il est devenu cĂ©lĂšbre aux États-Unis pour ses prĂ©tendus effets sur la rĂ©duction de la consommation d’alcool.

Une anecdote cĂ©lĂšbre sur le Kudzu est son surnom de “vigne qui mange le Sud” aux États-Unis, reflĂ©tant sa croissance rapide et incontrĂŽlĂ©e dans les rĂ©gions du Sud du pays. Des histoires circulent sur la vitesse Ă  laquelle le Kudzu peut recouvrir les bĂątiments et les arbres, crĂ©ant une image presque fantasmagorique de son expansion dĂ©bridĂ©e.

MalgrĂ© ses aspects nĂ©gatifs en tant que plante envahissante, le Kudzu continue d’attirer l’attention des scientifiques et des chercheurs pour ses Ă©ventuels bienfaits mĂ©dicinaux, ainsi que pour les efforts visant Ă  contrĂŽler sa prolifĂ©ration dans les Ă©cosystĂšmes fragiles.

Recommandations d'usage

Voie interne – INGESTION Kudzu | Racines en poudre 1

Incorporer 1 c. Ă  cafĂ© rase dans de l’eau, du jus de fruit ou de lĂ©gume, du smoothie, de la soupe, de la purĂ©e de fruit ou de lĂ©gume, du yaourt (vĂ©gĂ©tal), du lait (vĂ©gĂ©tal), du miel ou tout autre aliment semi-liquide.

Les cures de plantes sont gĂ©nĂ©ralement de 21 jours. Nos cellules se rĂ©gĂ©nĂ©rant pour la plupart toutes les 3 semaines, c’est donc la durĂ©e idĂ©ale pour agir en profondeur.

Contre-indications

Bien que le Kudzu soit gĂ©nĂ©ralement considĂ©rĂ© comme sĂ»r lorsqu’il est utilisĂ© correctement, il existe quelques contre-indications et prĂ©cautions Ă  prendre en compte :

  • Grossesse et allaitement : Les effets du Kudzu pendant la grossesse et l’allaitement ne sont pas bien Ă©tudiĂ©s. Par consĂ©quent, il est prĂ©fĂ©rable d’Ă©viter son utilisation pendant cette pĂ©riode par mesure de prĂ©caution.
  • Interactions mĂ©dicamenteuses : Le Kudzu peut interagir avec certains mĂ©dicaments, notamment ceux utilisĂ©s pour traiter les troubles hormonaux, les problĂšmes cardiaques et les conditions psychiatriques. Il est important de consulter un professionnel de santĂ© avant de prendre du Kudzu si vous prenez d’autres mĂ©dicaments.
  • RĂ©actions allergiques : Comme avec tout supplĂ©ment Ă  base de plantes, il existe un risque de rĂ©actions allergiques chez certaines personnes. Si vous dĂ©veloppez des symptĂŽmes d’allergie tels que des Ă©ruptions cutanĂ©es, des dĂ©mangeaisons, un gonflement ou des difficultĂ©s respiratoires, arrĂȘtez immĂ©diatement de prendre du Kudzu et consultez un mĂ©decin.
  • Maladies hĂ©patiques : Certaines sources suggĂšrent que le Kudzu peut affecter le foie chez certaines personnes, en particulier Ă  fortes doses. Les personnes atteintes de maladies hĂ©patiques ou prenant des mĂ©dicaments qui affectent le foie doivent ĂȘtre particuliĂšrement prudentes lors de l’utilisation de Kudzu.
  • Chirurgie : Étant donnĂ© que le Kudzu peut affecter la coagulation sanguine, il est recommandĂ© d’arrĂȘter d’en prendre au moins deux semaines avant toute intervention chirurgicale pour Ă©viter tout risque de saignement excessif.

Comme pour tout supplĂ©ment ou herbe mĂ©dicinale, il est important de consulter un professionnel de santĂ© avant de commencer Ă  utiliser du Kudzu, surtout si vous avez des conditions mĂ©dicales prĂ©existantes ou si vous prenez d’autres mĂ©dicaments.

Concervation

Recommandation : A conserver Ă  l’abri de l’humiditĂ©, de la chaleur et de la lumiĂšre.

Durée de conservation : 1 an