CBD et orgasme féminin : tout ce que vous devez savoir

CBD et orgasme féminin : tout ce que vous devez savoir 1

 

A l’insu de nombreux utilisateurs de CBD et de nombreuses recherches scientifiques, le CBD et l’orgasme féminin sont étroitement liés. Ce n’est pas étonnant puisque pendant des millénaires, la plante de cannabis était prescrite comme remède aphrodisiaque.

De nombreuses femmes affirment que le CBD améliore non seulement le sexe, mais élimine aussi l’inconfort et les douleurs lors des rapports sexuels. De plus, comme le CBD éveille les sens, celles qui l’utilisent trouvent que le CBD les aide à atteindre l’orgasme.
Qu’est-ce que le CBD ? quels sont les avantages de son utilisation pour la santé sexuelle et comment améliore-t-il l’orgasme féminin.

Le CBD en bref

Le CBD ou cannabidiol est un composé chimique non psychoactif dérivé de la plante de cannabis. C’est l’un des 100 cannabinoïdes actuellement identifiés. Les autres cannabinoïdes majeurs sont le THC, le CBG, le CBC et le CBN. Notre corps produit également des cannabinoïdes de façon naturelle. Mais ceux-ci peuvent s’épuiser rapidement en cas de stress ou de maladies L’apport en cannabinoïdes externe peut rééquilibrer les fonctions du corps.

Vers 1989, des scientifiques recherchant les effets du cannabis ont découvert des récepteurs dans le corps et le cerveau des mammifères. Ceux-ci ont contribué à expliquer pourquoi et comment le CBD affecte les humains. Le CBD fait réagir les récepteurs cannabinoïdes de notre propre organisme composant un vaste réseau ; le système endocannabinoïde. Deux des récepteurs les plus étudiés sont le CB1 et le CB2. Ils agissent comme des serrures et les composés chimiques tels que le CBD comme les clés qui débloquent les effets bénéfiques du CBD.

Les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2 se trouvent notamment dans les organes responsables de la production d’hormones sexuelles, tels que les surrénales, qui fournissent une source d’androgènes et les ovaires qui fournissent une source d’œstrogènes et de progestérone. En plus de son interaction avec les récepteurs CB1 et CB2, le CBD module l’affinité de liaison d’autres récepteurs des neurotransmetteurs, comme la dopamine et la sérotonine.

Plusieurs recherches ont été effectuées dans ce sens, en particulier sur le cannabis et le système endocannabinoïde. Nous avons passé en revue ces recherches pour vous expliquer pourquoi le CBD fonctionne particulièrement pour les femmes. Mais avant de plonger dans la façon dont le CBD affecte l’orgasme féminin, voici un historique sur l’utilisation gynécologique du CBD.

Le CBD : un ancien remède à base de plantes

Depuis que le cannabis a été criminalisé au début du 20ème siècle, les femmes ont redécouvert les bienfaits thérapeutiques de l’herbe grâce à la découverte de son composé non psychoactif, le CBD.

Il y a 4000 ans, dans l’ancienne Mésopotamie et l’Egypte, les remèdes dérivés de cannabis étaient prescrits par les herboristes et les guérisseurs tribaux pour soulager les affections gynécologiques. A l’époque, l’herbe était déjà utilisée de différentes manières, à savoir en application orale, nasale, vaginale et topique.

CBD et orgasme féminin : tout ce que vous devez savoir 2
Photo de « Dysménine », un médicament breveté de la fin du XIXe siècle pour les crampes menstruelles, contenant du cannabis.
(Photo par Ethan Russo, avec la permission de Michael Krawitz, le Musée du Cannabis.)

Heureusement, la législation croissante des produits à base de chanvre a permis de retrouver la tradition perdue des remèdes à base de cannabinoïdes. Des préparations pures de CBD topique ou gynécologique sont actuellement disponibles. En raison de son efficacité, son usage gynécologique s’est répandu dans toute l’Asie et l’Afrique, trouvant son chemin vers l’Europe au moyen âge et plus tard, vers les Amériques.

Des textes médicaux datant des années 1800 décrivent par ailleurs différentes formulations de cannabis efficaces pour les utilisations aphrodisiaques, les douleurs pendant les rapports sexuels et le syndrome prémenstruel. [1] Des découvertes scientifiques récentes suggèrent même que les composés actifs du cannabis, y compris le CBD, pourraient égaler l’efficacité de nombreux médicaments modernes prescrits sur ordonnance, et éventuellement avec moins d’effets secondaires.

CBD, femmes et orgasme : Où en est la recherche ?

Une étude scientifique récemment publiée dans « Sex Medicine » suggère que fumer du cannabis avant les rapports sexuels peut aider les femmes à atteindre de plus grands orgasmes. [2]

Sur 373 intervenantes interrogées, 176 ont déclaré avoir consommé du cannabis avant une activité sexuelle. Sur ces 176 femmes, 68,5% ont déclaré que l’expérience sexuelle globale était plus agréable, 60,6% ont noté un accroissement de la libido et 52,8% ont signalé une augmentation des orgasmes satisfaisants.

CBD et orgasme féminin : tout ce que vous devez savoir 3
Ampleur de l’impact positif de la consommation de marijuana avant l’activité sexuelle

« J’ai vu qu’il était utilisé chez les femmes souffrant de troubles de la douleur chronique qui conduisent à des rapports sexuels douloureux, les femmes qui éprouvent des difficultés avec l’orgasme ou une incapacité à l’orgasme et les femmes qui l’utilisent pour améliorer leur libido »

Déclaration du Dr Becky K Lynn, professeur agrégé d’obstétrique et de gynécologie à l’Université Saint Louis dans le Missouri et auteur principal de l’étude.

Selon les experts, l’action bénéfique du cannabis sur l’orgasme revient à ses propriétés favorisant la contraction des muscles, augmentant le flux sanguin et aidant à la lubrification.
Selon une seconde étude de 2019, il a été remarqué que les résidents des états où le cannabis est légal ont plus de relations intimes et plus de bébés. En utilisant de grandes quantités de données, l’étude a montré une augmentation de l’engagement dans l’activité sexuelle directement après la promulgation des lois sur le cannabis médical dans 17 États. L’effet positif involontaire sur les taux de natalité peut être dû à des changements sensoriels consécutifs à la consommation de cannabis. Les auteurs de l’étude concluent que “les réponses comportementales peuvent être dues à une attention accrue aux effets hédoniques immédiats du contact sexuel, à une volonté accrue de s’engager dans des relations sexuelles…” [3]

Pour les femmes ménopausées, il y a une diminution d’œstrogènes associée à une légère hausse de l’endocannabinoïde 2-AG (2-Arachidonoylglycérol). [4] Une étude de 2017 a rapporté que l’endocannabinoïde 2-AG avait augmenté de manière significative après la masturbation jusqu’à l’orgasme et les auteurs ont conclu que : “les endocannabinoïdes pourraient jouer un rôle important dans le cycle de réponse sexuelle, conduisant à des implications possibles pour la compréhension et le traitement des dysfonctionnements sexuels”. [5]

En 2020, une autre étude a effectivement montré que chez les femmes, une augmentation de la fréquence de consommation de cannabis est associée à l’amélioration de la santé sexuelle, du désir, de la satisfaction et de l’orgasme. Cela peut être lié à de nombreux facteurs, y compris les effets des cannabinoïdes sur la douleur, l’anxiété, la dépression, le désir sexuel, l’intimité, être présent dans l’instant… [6]

7 raisons pour lesquelles le CBD fonctionne particulièrement pour les dames

Selon l’American Psychological Association, de nombreux facteurs physiologiques et mentaux différents peuvent avoir un impact sur votre excitation sexuelle. Les sentiments de tension, de stress, de douleur et d’anxiété sont des obstacles courants à la satisfaction, car ils peuvent interférer avec la façon dont nous interprétons les signaux de plaisir.
Des informations suggèrent que le CBD pourrait potentiellement avoir un impact sur le bien-être sexuel féminin car :

1- Les récepteurs CB1 et CB2 sont présents dans les tissus de l’utérus

Dans l’appareil reproducteur féminin, les récepteurs endocannabinoïdes sont répandus. Ils sont plus denses dans l’utérus, mais se trouvent également dans les trompes de Fallope, les ovaires, le vagin et la vulve. Au niveau microscopique, les récepteurs endocannabinoïdes sont situés là où ils peuvent exercer un contrôle. Ils sont plus précisément associés aux nerfs, où ils transmettent les sensations, aux cellules immunitaires où ils contrôlent l’inflammation, aux glandes où ils influencent les secrétions hormonales et aux muscles, où ils facilitent l’utilisation de l’énergie.

2- Le CBD aide à la vasodilatation des vaisseaux sanguins

La vasodilatation est le processus où les vaisseaux sanguins se dilatent pour permettre plus d’oxygénation dans les muscles tendus. Le système reproducteur féminin possède un récepteur cannabinoïde appelé TRPA1, présent dans le clitoris. Lorsqu’il est activé, ce récepteur provoque une élévation de l’oxyde nitrique, qui à son tour provoque une montée de flux sanguin et ainsi une vasodilatation qui se manifeste par une sensibilité accrue.
« Il y a tellement de cannabinoïdes dans les organes reproducteurs et les tissus sexuels. Le CBD augmente le flux sanguin vers les tissus, ce qui augmente la sensibilité et favorise les propres lubrifications naturelles du corps », explique Capano alex, Directeur médical d’Ananda Hemp et membre du corps professoral du Lambert center for Study of Medicine cannabis and Hemp de l’université Thomas Jefferson.

3- Le CBD diminue les douleurs

La douleur, qu’elle soit d’origine physique ou émotionnelle peut décourager de nombreuses personnes d’avoir des rapports sexuels. Le système endocannabinoïde et les récepteurs endocannabinoïdes est ce qui signale la douleur. Le CBD modifie la structure chimique des récepteurs endocannabinoïdes. Il en résulte une diminution de la douleur et un sentiment accru de soulagement. Le CBD diminue aussi les inflammations. Cela est particulièrement important pour celles qui souffrent de dyspareunie ou de pénétration douloureuse.
Utilisés par voie vaginale, les cannabinoïdes dont le CBD, constituent une voie de soulagement directe. Ils traitent la douleur de deux manières : En désensibilisant les nerfs qui perçoivent la douleur et en limitant l’inflammation qui est souvent un contributeur majeur à la douleur. Le CBD cible en effet la même enzyme que l’ibuprofène, en diminuant la production de prostaglandines inflammatoires qui stimulent les crampes douloureuses.

4- Le CBD améliore la perception sensorielle

Les sensations tactiles sont différentes avec le CBD. Ce cannabinoïde éveille chaque petite terminaison nerveuse, rendant chaque acte du rapport intime encore plus intense. Le CBD peut également modifier, voire prolonger la perception du temps pour donner l’impression que les moments durent une éternité. Avec l’orgasme féminin moyen qui dure environ 30 secondes, grâce au CBD, ce moment de bonheur peut sembler durer quelques minutes.

5- Le CBD régule les déséquilibres hormonaux

Les hormones sont des types spéciaux de messagers chimiques qui permettent à une partie du corps de communiquer avec une autre, de sorte que le corps fonctionne constamment en harmonie. Parmi les rôles principaux des hormones, il y a la pulsion sexuelle. Les hormones peuvent se déséquilibrer à n’importe quelle étape de la vie. Heureusement que le CBD peut modifier leur fonctionnement dans le corps.

  • Le CBD régule la sécrétion de cortisol
    Le cortisol est l’une de nos hormones activant le stress. Des niveaux élevés de cortisol peuvent avoir un impact sur d’autres niveaux d’hormones, notamment celles stimulant la thyroïde et les hormones sexuelles. Toute activité de réduction de cortisol peut donc aider à soutenir l’équilibre hormonal global. [7]
    Pour les femmes, le CBD réduit le cortisol en déclenchant les récepteurs de la sérotonine qui activent leur système nerveux parasympathique. Cela les rend calmes, sensuelles et réceptives et augmente leur excitation sexuelle.
  • Le CBD interagit avec les Å“strogènes
    Parce que le CBD régule le système endocannabinoïde, il peut aider à gérer les niveaux d’œstrogène et de progestérone pendant le syndrome prémenstruel, la périménopause et la ménopause. Avec ces niveaux d’hormones sous contrôle, la libido revient généralement aux normes.
    Les taux d’œstrogène sont importants car ils influencent le développement sexuel, la fertilité et la sensibilité aux maladies féminines. Il a souvent été noté que les œstrogènes diminuent l’anxiété et la dépression chez la gent féminine.
    Récemment, des expériences suggèrent que les propriétés stabilisatrices émotionnelles de l’œstrogène proviennent de son influence sur le système endocannabinoïde. Cela pourrait également expliquer le stress émotionnel ressenti pendant le syndrome prémenstruel, quand les niveaux d’endocannabinoïdes sont les plus bas. [8]
    Des niveaux réduits d’œstrogènes amènent par ailleurs les femmes ménopausées à développer des densités nerveuses plus élevées dans le vagin, ce qui est lié à un accroissement de la douleur et à une diminution des sécrétions vaginales. [9] Heureusement, les cannabinoïdes peuvent contrebalancer cette sensibilité accrue.
  • Le CBD donne un coup de pouce à la sérotonine
    La sérotonine joue un rôle important dans la régulation de l’humeur des femmes pour le sexe et les aide à atteindre l’orgasme. Le CBD peut augmenter les niveaux de sérotonine via le récepteur cannabinoïde CB1, et cette augmentation supplémentaire de la sérotonine les aide à augmenter leur désir sexuel.

6- Le CBD augmente le niveau du neurotransmetteur anandamide

L’anandamide est un cannabinoïde endogène connu sous le nom de « molécule du bonheur ». Elle est étroitement liée à l’ocytocine aussi appelée hormone de l’amour. Les deux aident à augmenter les sentiments d’intimité et ont un rôle important dans les rapprochements humains.

7- Le CBD et la dopamine

La fonction sexuelle féminine n’est pas seulement régulée par les hormones, mais aussi par les neurotransmetteurs à action centrale, comme la dopamine et la sérotonine. La dopamine étant un modulateur pro-sexuel clé dans la fonction sexuelle féminine excitatrice normale. Il a été avancé que l’activation des récepteurs cannabinoïdes améliore la dopamine. Cela peut être une autre voie par laquelle le CBD affecte l’orgasme féminin.

Le CBD en application vaginale pour atteindre l’orgasme

Bonne nouvelle pour celles qui veulent profiter du sexe avec une petite aide naturelle ! Le CBD apparait désormais dans un grand nombre de lotions y compris les lubrifiants et les huiles de massage.
Les molécules liposolubles telles que les cannabinoïdes ont tendance à rester dans la zone où elles sont appliquées, à moins qu’elles ne soient combinées avec un vecteur chimique pour les aider à atteindre la circulation sanguine. Pour cette raison, les cannabinoïdes appliqués sur la peau sont principalement délivrés aux nerfs, muscles, glandes et cellules immunitaires locaux.
C’est le même principe que lorsque vous appliquez des œstrogènes par voie vaginale, plutôt que par voie orale. Ainsi, elles se retrouvent avec des niveaux beaucoup plus élevés dans les tissus reproducteurs, tout en évitant les complications systémiques de l’hormonothérapie orale.
Cela étant dit, il convient de préciser que votre expérience d’utilisation de cannabinoïdes vaginales sera influencée par l’épaisseur de l’épiderme, l’âge, l’endroit d’application et la période du cycle menstruel dans laquelle vous vous trouvez. [10]

 

Références :

[1] – Ethan Budd Russo, Cannabis Treatments in Obstetrics and Gynecology: A Historical Review, Journal of Cannabis Therapeutics 2002

[2] – Becky K. Lynn, MD & al. The Relationship between Marijuana Use Prior to Sex and Sexual Function in Women. Original Research Women’s Sexual Health, 2019

[3] – Baggio.m, Shong.A & Simon.D. (2019). Sex, marijuana, and baby booms. Jou Of Health Econ, 70.https://doi.org/10.1016/j.jhealeco.2019.102283

[4] – Flaminia Fanelli, Marco Mezzullo, Margherita Baccini, Elena Casadio, Daniela Ibarra Gasparini, Valentina Vicennati, Renato Pasquali & Uberto Pagotto, Menopause is a major determinant of endocannabinoid 2-arachidonoylglycerol plasma level and of its relevance as biomarker of dyslipidemia and insulin resistance in lean women. Endocrine Abstracts (2017)

[5] – Johannes Fuss, Laura Bindila, Klaus Wiedemann, Matthias K Auer, Peer Briken, Sarah V Biedermann. Masturbation to Orgasm Stimulates the Release of the Endocannabinoid 2-Arachidonoylglycerol in Humans. J Sex Med . 2017 Nov;14(11):1372-1379. doi: 10.1016/j.jsxm.2017.09.016.

[6] – Alex M Kasman et al. Assessment of the association of cannabis on female sexual function with the FSFI. sexual Medicine, 2020

[7] РA W Zuardi, F S Guimaṛes, A C Moreira. Effect of cannabidiol on plasma prolactin, growth hormone and cortisol in human volunteers, Braz J Med Biol Res, 1993

[8] – Matthew N.HillEda S.KaracabeyliBoris B.Gorzalka, Estrogen recruits the endocannabinoid system to modulate emotionality, Psychoneuroendocrinology, May 2007

[9] – Tomas L. Griebling, Systemic and Topical Hormone Therapies Reduce Vaginal Innervation Density in Post-Menopausal Women, Menopause. 2012

[10] -D E Tourgeman &al. Serum and tissue hormone levels of vaginally and orally administered estradiol. Am J Obstet Gynecol. 1999