Recette – Chaï au CBD, Badiane & Maca

Recette - Chaï au CBD, Badiane & Maca 1

La fusion du chaï traditionnel avec le CBD donne naissance à une boisson qui non seulement ravit les papilles, mais offre aussi une expérience sensorielle unique, invitant à la détente et à la sérénité.

Histoire et origine du Chaï

Le chaï est bien plus qu’une simple boisson ; il est le reflet d’une culture, d’une histoire et d’une tradition qui ont traversé les âges. Les racines du chaï plongent profondément dans l’histoire du sous-continent indien, où il est depuis longtemps au cÅ“ur de la vie quotidienne.

Bien que l’Inde soit maintenant synonyme de chaï, il est fascinant de noter que le thé ne faisait pas partie de l’ancienne culture indienne. Il est probable que la boisson originelle était une infusion d’herbes et d’épices sans thé noir. C’est avec l’arrivée des Britanniques et leur désir de briser le monopole chinois sur le thé que la culture du thé a commencé en Inde. Pour populariser la consommation, le thé a été mélangé aux infusions locales d’épices, donnant ainsi naissance au masala chai que nous connaissons aujourd’hui.

Le mot “chaï” lui-même est intrinsèquement lié à la notion de thé. Dérivant du persan “chay”, qui trouve son origine dans le mandarin “chá”, ce terme a voyagé à travers les continents et les cultures, adoptant des variations phonétiques tout en conservant son essence.

Le masala chai, dans sa forme actuelle, est une alchimie de thé noir, généralement fort, mélangé à une panoplie d’épices comme le gingembre, la cardamome, le clou de girofle, et la cannelle. Il est ensuite généreusement sucré et mélangé à du lait bouillant, donnant une boisson riche, épicée et réconfortante. Plus qu’une simple boisson, le chaï est devenu un rituel, une pause au milieu du chaos, un moment de partage et de communauté.

Préparation du Chaï au CBD, Badiane & Maca

Recette - Chaï au CBD, Badiane & Maca 2

Ingrédients
РEntre 1 et 2 grammes de fleurs de Chanvre-CBD s̩ch̩es, ou de r̩sine de CBD
Р25 cl de lait entier, ou de lait v̩g̩tal (Amande, Avoine, Cajou, Chanvre, Coco, Noisette, Riz, Soja, etc.)
– 1 c. à café de beurre doux, de beurre de Cacao, ou d’huile de Coco
Р1 ̩toile de Badiane s̩ch̩e
– 1 c. à café rase de Maca en poudre
Рsi d̩sir̩, un peu de sucre de canne (complet ou roux), ou de miel.

Préparation
Temps de cuisson : 40 à 120 min

1) Effriter/hacher très menu les fleurs de Chanvre-CBD, ou la résine de CBD.
2) Faire chauffer au bain-marie le lait entier, ou le lait végétal.
3) Y ajouter le beurre doux, le beurre de Cacao, ou l’huile de Coco + la Badiane + les fleurs de Chanvre-CBD, ou la résine de CBD.
4) Laisser mijoter entre 40 et 120 min, en remuant régulièrement, et en veillant à ce que le lait ne bout pas (pour éviter qu’il ne déborde).
Cette longue étape de chauffage est doublement essentielle :
– elle permet l’extraction la plus complète possible des cannabinoïdes du Chanvre qui, étant liposolubles, se lient aux matières grasses du lait entier, ou du lait végétal, et du corps gras ;
– elle assure, par la chaleur qu’elle amène, le processus de décarboxylation des cannabinoïdes du Chanvre, c’est-à-dire leur conversion de leur forme acide (THCA, CBDA, etc.), biologiquement inactive, en leur forme désacidifiée (THC(*), CBD, etc.), biologiquement active.
Faire preuve de patience se révèle donc ici particulièrement utile, puisque ce n’est qu’ainsi que nous pouvons profiter pleinement des bienfaits de ce breuvage au Chanvre-CBD !

5) Retirer du feu.
6) Laisser refroidir avec un couvercle (pour éviter que les molécules aromatiques du Chanvre et de la Badiane, qui sont volatiles, ne s’échappent).
7) Verser le liquide à travers un filtre pour séparer les plantes de la solution lactée. Bien presser ce qu’il reste dans le filtre, afin de recueillir toutes les matières grasses renfermant les phytocannabinoïdes.
8) Y ajouter la Maca en poudre. Puis, homogénéiser.
9) Si désiré, y ajouter un peu de sucre de canne, ou de miel.
10) Déguster ! Si on préfère boire chaud, on peut bien sûr réchauffer la boisson obtenue à feu très doux (et surtout pas au four à micro-ondes, au risque d’en détruire les principes actifs, nutriments et molécules aromatiques…).

(*) Conformément à la règlementation de l’Union européenne, toutes nos fleurs de Chanvre-CBD et résines de CBD présentent une teneur en THC (l’un des phytocannabinoïdes majeurs, à l’action psychotrope enivrante) < 0,2 %.

N.B. : peut se conserver dans un contenant fermé quelques jours au réfrigérateur.
Une fois le chaï prêt, vous pouvez récupérer l’étoile de Badiane et lui donner une seconde vie en décorant un plat avec !

La Badiane & La Maca : Un duo d’ingrédients puissants

Lorsque l’on évoque le chaï, l’esprit vagabonde immédiatement vers un mélange exquis d’épices. Mais que se passe-t-il lorsque l’on ajoute à cette symphonie déjà riche deux ingrédients aussi puissants que la badiane et la maca ? On obtient un duo dynamique, à la fois en termes de saveur et de bienfaits pour la santé.

La Badiane : Étoile de la saveur et du bien-être

Aussi connue sous le nom d’anis étoilé en raison de sa forme d’étoile caractéristique, la badiane est une épice originaire de Chine et du Vietnam. Elle est non seulement appréciée pour son arôme doux et légèrement sucré, rappelant la réglisse, mais aussi pour ses propriétés médicinales. Depuis des siècles, la badiane est utilisée dans la médecine traditionnelle pour traiter divers maux tels que les troubles digestifs ou les douleurs. De plus, elle possède des propriétés antioxydantes, aidant à lutter contre les radicaux libres dans le corps.

La Maca : L’énergie des Andes

Originaire des hautes montagnes des Andes péruviennes, la maca est une racine souvent qualifiée de “super-aliment”. Depuis des millénaires, elle est consommée pour ses propriétés nutritionnelles et énergisantes. Riche en vitamines, minéraux et acides aminés, la maca est particulièrement reconnue pour améliorer la vitalité, la résistance physique et la libido. Elle est également réputée pour équilibrer les hormones et augmenter la fertilité.

L’alliance de la Badiane et de la Maca

En combinant la chaleur réconfortante du chaï avec le doux parfum de la badiane et l’énergie revitalisante de la maca, on obtient une boisson véritablement unique. Ce mélange fusionne harmonieusement des traditions culinaires et médicinales d’horizons divers, offrant une expérience gustative qui ravit les papilles tout en procurant une myriade de bienfaits pour le corps et l’esprit.

Les bienfaits de ce mélange unique

Bienfaits anti-inflammatoires et relaxants du CBD

Le CBD, bien que controversé dans certains cercles, est largement reconnu pour ses propriétés anti-inflammatoires et apaisantes. Il peut aider à atténuer l’anxiété, le stress, les douleurs chroniques et même certains symptômes associés à des maladies plus graves. Ajouter du CBD à votre chaï peut transformer votre rituel quotidien de thé en un moment de détente profonde et de soulagement.

Badiane : Pour la digestion et l’immunité

L’anis étoilé, avec son arôme envoûtant, est bien plus que juste un agent aromatisant. Il a été utilisé dans la médecine traditionnelle pour ses propriétés carminatives, facilitant la digestion et soulageant les ballonnements. De plus, ses antioxydants renforcent le système immunitaire et protègent le corps contre les infections.

Maca : Boost d’énergie et équilibre hormonal

La racine de maca est un adaptogène naturel, ce qui signifie qu’elle aide le corps à s’adapter aux stressors, qu’ils soient physiques ou mentaux. Elle est également connue pour stimuler l’énergie, augmenter l’endurance et améliorer la concentration. De plus, elle joue un rôle dans l’équilibrage hormonal, bénéfique aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

A toute fin utile …

Les informations fournies sont données titre informatif ne doivent pas être interprétées comme des conseils médicaux ni remplacer une prescription ou un avis médical. Consultez un professionnel de la santé pour valider tout usage thérapeutique.

Nous ne sommes pas autorisés à donner des informations qui relèvent des soins de santé devant être prodigués par un médecin. Nos produits ne sont pas destinés à la guérison des maladies, ni à la prévention ou au diagnostic de celles-ci.

Cet article ne doit pas être interprété comme une recommandation.