Badiane

La Badiane, également connue sous le nom d’anis étoilé, est une plante médicinale qui serait utilisée en médecine traditionnelle pour ses propriétés antispasmodiques, antiseptiques, expectorantes et carminatives.
Elle est souvent utilisée pour aider à traiter les troubles digestifs (crampes d’estomac, ballonnements et les flatulences) et à soulager les maux de tête, les douleurs menstruelles et les troubles respiratoires (toux et bronchite)…. (lire la suite)

Nom Latin :

Illicium Verum Hook.f.

Autres noms vernaculaires :

Badiane de Chine, Badiane, Anis étoilé, Anis de Sibérie, Fenouil de Chine

Partie de la plante & Forme : Fruits séchés
Culture & récolte : Culture biologique – Récolte manuelle
Origine : Vietnam 🇻🇳
Principales sphères d’action : Digestion, respiratoire, gynécologique
Intensité des arômes : ■■■■■■
Conditionnement : Sachet Kraft
Modes d’emploi :

Ce produit n’est ni un médicament, ni un complément alimentaire et ne peut être destiné à de l’automédication. Herborisia propose des produits naturels aromatiques et décoratifs en guise de témoignage des usages traditionnels d’herboristeries ancestrales de tribus et de civilisations anciennes. Consultez ici le contrat qui vous engage lors de l’achat d’un produit naturel chez Herborisia.

  • 100g (0,13 €/g)
Effacer

Gagnez jusqu'à 6 SweetPoints.

Description

La Badiane

La Badiane (Illicium Verum), également connue sous le nom d’anis étoilé, de la famille des Winteriacées, est une plante médicinale qui serait utilisée en médecine traditionnelle pour ses propriétés antispasmodiques, antiseptiques, expectorantes et carminatives.
Non seulement remarquable par sa forme étoilée et son parfum anisé unique, le fruit du Badianier est un ingrédient largement utilisé aussi bien en médecine traditionnelle chinoise qu’en cuisine chinoise.
Elle est souvent utilisée pour aider à traiter les troubles digestifs tels que les crampes d’estomac, les ballonnements et les flatulences.
La Badiane pourrait  également aider à soulager les maux de tête, les douleurs menstruelles.
Également expectorante, elle permettrait d’éliminer les mucosités bronchiques, tout à fait approprié lors d’un coup de froid hivernal afin d’évacuer l’ensemble des déchets de la sphère respiratoire.

Il est important de noter que les doses et les méthodes d’utilisation peuvent varier en fonction de la condition à traiter et de la sensibilité individuelle. Il est donc conseillé de consulter un professionnel de santé avant d’utiliser la badiane pour des fins thérapeutiques.

La composition et les bienfaits de la Badiane…

La Badiane est riche en composés phytochimiques tels que les anétholes, les estragoles, les cinnamaldéhydes et les acétates de benzyle, qui lui confèrent ses propriétés médicinales.

  • Les anétholes et les estragoles sont des composés aromatiques qui lui donnent son arôme distinctif et qui auraient des propriétés antispasmodiques et sédatives.
  • Les cinnamaldéhydes auraient des propriétés antiseptiques et analgésiques.
  • Les acétates de benzyle auraient des propriétés antiseptiques et expectorantes.

Les bienfaits de la Badiane sont:

  • Elle aiderait à soulager les troubles digestifs tels que les crampes d’estomac, les ballonnements et les flatulences en agissant comme un carminatif (en augmentant la sécrétion de suc gastrique et en relâchant les spasmes des muscles lisses de l’intestin).
  • Elle serait utile pour soulager les maux de tête et les douleurs menstruelles en raison de ses propriétés analgésiques et antispasmodiques.
  • Elle pourrait être bénéfique pour les troubles respiratoires tels que la toux et la bronchite en raison de ses propriétés expectorantes et antiseptiques.
  • Elle aurait également des propriétés sédatives et pourraient aider à soulager l’anxiété et l’insomnie.

Il est important de noter que la Badiane est un ingrédient culinaire commun et que les doses utilisées pour les fins thérapeutiques peuvent être différentes de celles utilisées pour la cuisine. Il est donc important de consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser la Badiane à des fins thérapeutiques, surtout si vous prenez des médicaments ou si vous avez des conditions de santé sous-jacentes.

La Badiane en cuisine…

La Badiane est largement utilisée en cuisine pour ses saveurs, en voici quelques exemples d’utilisation :

  • elle est souvent utilisée comme épice pour parfumer les plats de viande (notamment le porc et le poulet) et réaliser des marinades de viandes ou poissons.
  • elle peut également être utilisée pour aromatiser les sauces, les soupes et les ragoûts.
  • elle est souvent utilisée pour parfumer les plats asiatiques comme les nouilles, les riz et les plats de poisson.
  • elle est un ingrédient populaire pour faire des boissons chaudes comme le thé à la badiane ou pour parfumer les desserts tels que les gâteaux et les biscuits.
  • elle est souvent utilisée pour donner un arôme particulier à des boissons alcoolisées tels que l’anisette ou le pastis.

Il est important de noter que la Badiane doit être utilisée en petites quantités car son goût et son arôme peuvent devenir trop prononcés si l’on en met trop. Il est également important de ne pas chauffer excessivement la badiane car cela peut altérer ses arômes et ses propriétés.

Un peu d’Histoire et quelques anecdotes sur la Badiane…

La Badiane, également connue sous le nom d’anis étoilé, est originaire d’Asie de l’Est, notamment de la Chine, du Japon et de la Corée.
Les Chinois l’ont utilisée depuis des siècles en médecine traditionnelle pour ses propriétés thérapeutiques.

Elle nous a été rapporté de Chine, à l’occasion d’un voyage, par le célèbre Marco Polo. Mais sa rareté et son prix l’ont conduit à être quasi ignoré jusqu’à la période de la colonisation de l’Empire britannique, qui, grâce à ses capacités d’importation, l’a largement démocratisé.

Au cours des siècles suivants, la Badiane a été introduite dans d’autres parties du monde, notamment en Amérique du Nord et en Amérique du Sud. Aujourd’hui, elle est cultivée dans de nombreux pays à travers le monde pour son utilisation en cuisine et en médecine traditionnelle.

L’origine du nom « Badianier » serait tirée d’une adaptation linguistique du terme mandarin Badjiao, qui signifie huit cornes, en rapport, donc, avec les huit branches de l’étoile d’Anis.
Cette épice est également nommée “Anis de Sibérie” ou “Fenouil de Chine”. Mais, attention, il ne faut pas la confondre avec le Badianier du Japon. Bien que celui-ci y ressemble beaucoup, le format et les saveurs sont bien moins grandes ; de plus, il s’agit d’une plante toxique et interdite en France.

Il y a plusieurs anecdotes intéressantes concernant l’utilisation de la Badiane dans la médecine traditionnelle et la culture populaire.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, la Badiane est souvent utilisée pour soulager les troubles digestifs tels que les ballonnements et les flatulences et consommée sous forme de thé ou de décoction.

En Asie de l’Est, elle est également préconisée pour soulager les maux de tête et les douleurs menstruelles.

En Europe médiévale, elle servait souvent à masquer les mauvaises odeurs et les goûts des aliments périssables. Elle était également utilisée pour traiter les troubles digestifs et les maux de tête.

Dans la culture populaire, la Badiane est fréquemment associée à la magie et à la sorcellerie en raison de ses propriétés aromatiques et de ses propriétés thérapeutiques. Elle a été utilisée dans les rituels de sorcellerie pour attirer l’amour et la chance.

Elle est utilisée en cuisine comme ingrédient aromatique dans les plats et comme une épice dans les boissons alcoolisées.

Il est important de noter que ces anecdotes sont basées sur des croyances et des pratiques traditionnelles et n’ont pas été scientifiquement prouvées. Il est donc important de consulter un professionnel de santé avant d’utiliser la Badiane à des fins thérapeutiques.

 

Recommandations d'usage

Précautions d’emploi
Par principe de précaution, déconseillée en cas de grossesse, d’allaitement ou d’antécédent de cancer hormono-dépendant.

Voie interne – INFUSION Badiane 3

Mettre 1 étoile de Badiane pour 1 tasse d’eau (= environ 25cl)
Verser de l’eau bouillante, couvrir et laisser infuser 20 minutes
Filtrer, puis déguster à la température souhaitée, de 2 à 4 fois par jour.

Les cures de plantes sont généralement de 21 jours, nos cellules se régénérant pour la plupart toutes les 3 semaines, c’est la durée idéale pour agir en fond sur nos organes.

Voie interne – INGESTION Badiane 4

Pour un usage alimentaire, la badiane peut se mettre entière dans une préparation culinaire.

 

Contre-indications

Il existe certaines contre-indications à prendre en compte lors de l’utilisation de la Badiane en médecine traditionnelle ou en cuisine.

  • Attention aux graines : La Badiane est généralement considérée comme sûre lorsqu’elle est utilisée en petites quantités comme épice ou herbe aromatique. Cependant, il est important de noter que les graines de badiane contiennent des huiles essentielles qui peuvent causer des irritations de la peau et des muqueuses. Il est donc important de manipuler les graines avec précaution.
  • Surdosage : Il est déconseillé de consommer de grandes quantités de Badiane, car cela peut entraîner des effets secondaires tels que des maux d’estomac, des vomissements et des nausées. A haute dose, il existe également des risques de stimulation du système nerveux central et des risques de convulsions.
  • Grossesse et allaitement : Il est déconseillé de consommer de la Badiane pendant ces périodes, car il n’y a pas suffisamment de données sur ses effets sur le fœtus et le nourrisson.
  • Cancer du sein : Il est  important de noter que la Badiane contient des phyto-œstrogènes, qui sont des composés similaires aux œstrogènes naturels produits par l’organisme. Il est donc important pour les femmes atteintes de cancer du sein de consulter un médecin avant de consommer des aliments ou des compléments alimentaires qui contiennent des phyto-œstrogènes.
    Il est important de rappeler que la Badiane n’est pas un traitement médical et qu’elle ne peut pas guérir ou prévenir le cancer.
  • Interactions médicamenteuses : Il est déconseillé de consommer de la Badiane si vous prenez des médicaments anticoagulants, car elle peut augmenter le risque de saignements.
  • Hypersensibilité : Il est déconseillé de consommer de la Badiane si vous avez une hypersensibilité connue à cette plante ou à d’autres plantes de la famille des Apiaceae.

Conservation

Recommandation : A conserver à l’abri de l’humidité, de la chaleur et de la lumière.

Durée de conservation : 1 an

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Badiane”