Basilic Sacré

Similaire en apparence au Basilic, du grec ancien « basiliskos » qui veut dire « petit roi », le Basilic Sacré occupe une place centrale dans la médecine traditionnelle indienne (Ayurvédique), comme en témoignent les surnoms que se voit donner le Tulsi sur sa terre d’origine : « l’Élixir de Vie », « la Reine des Herbes », « l’Incomparable »… (lire la suite)

Nom Latin :  Ocimum Sanctum
Autres noms vernaculaires :

Tulsi ou Tulasi

Partie de la plante & Forme : Feuilles séchées
Culture & récolte : Culture biologique – Récolte manuelle
Origine : Inde 🇮🇳
Principales sphères d’action : ORL et respiratoire, immunitaire, digestif, pancréatique, musculaire, cardio-vasculaire, psychique 
Intensité des arômes : ■■■■■
Intensité des effets :
Conditionnement : Sachet Kraft
Numéro de lot : 15BSBB
Modes d’emploi :

Ce produit n’est ni un médicament, ni un complément alimentaire et ne peut être destiné à de l’automédication. Herborisia propose des produits naturels aromatiques et décoratifs en guise de témoignage des usages traditionnels d’herboristeries ancestrales de tribus et de civilisations anciennes. Consultez ici le contrat qui vous engage lors de l’achat d’un produit naturel chez Herborisia.

  • 100g (0,10 €/g)
Effacer

Gagnez jusqu'à 5 SweetPoints.

Description

Basilic Sacré

Similaire en apparence au Basilic, du grec ancien « basiliskos » qui veut dire « petit roi », le Basilic Sacré occupe une place centrale dans la médecine traditionnelle indienne (Ayurvédique), comme en témoignent les surnoms que se voit donner le Tulsi sur sa terre d’origine : « l’Élixir de Vie », « la Reine des Herbes », « l’Incomparable »…

Un peu d’histoire…

Plante révérée sur les plans religieux et spirituel en Inde, son usage et sa renommée remontent à plus de cinq millénaires et se sont répandus dans l’Asie toute entière avant de parvenir à l’Égypte, puis à l’Europe. Sur sa terre natale, le Tulsi fait partie du culte de Lakshmi, déesse de la prospérité et épouse de Krishna, l’une des incarnations de Vishnu, dieu protecteur hindou. Selon la légende, Lakshmi se métamorphosa en branche de Tulsi, et c’est pourquoi ce végétal y est considéré comme sacré.
Depuis toujours, en Inde, le Tulsi a ainsi été rattaché à la notion d’immortalité.
Dans la quasi-totalité des maisons des familles indiennes, siège un pot de Basilic sacré, qu’il s’agisse de protéger les habitants des mauvais esprits ou d’améliorer leur vitalité et leur forme physique.
On se sert de son bois ou de ses graines pour confectionner des chapelets qui faciliteraient la concentration et la méditation, le Tulsi étant réputé purifier l’aura.
Aussi doté, semble-t-il, du pouvoir de lutter contre la pollution atmosphérique, le Tulsi a été planté autour du Taj Mahal pour prévenir le noircissement du marbre blanc.
Jadis, les Égyptiens recouraient à cette herbacée dans le processus de momification pour ses qualités antibactérienne et conservatrice.
En Grèce, cette plante symbolisait autrefois la fertilité et était destinée à la souveraineté, d’où l’expression servant à la désigner : « Herbe royale ».

La composition du Basilic sacré
Les bienfaits de cette plante védique incroyablement médicinale résulteraient de toute une synergie de constituants : vitamines A et C, anthocyanes, acide ursolique, apigénine, taxol, eugénol, géraniol, linalol, thymol, safrol, chavicol de méthyle, lutéoline, camphre, citral, β-caryophyllène et minéraux (calcium, phosphore).
L’acide ursolique, l’apigénine et le taxol seraient impliqués dans l’effet anticancéreux de la plante, le citral dans sa propriété antiseptique, l’eugénol et le thymol dans son action anti-infectieuse, les vitamines A et C et les anthocyanes dans son activité anti-oxydante.
Quant au β-caryophyllène, il s’agit d’un terpène contenu en abondance aussi dans les huiles essentielles de la Cannelle, du Giroflier, du Houblon, de l’Hélichryse italienne, du Laurier noble, de l’Origan, du Poivre noir, du Ravintsara, du Romarin, de l’Ylang-ylang et… du Cannabis !
Curieusement, le β-caryophyllène se comporte comme un cannabinoïde, puisqu’il peut activer directement le récepteur cannabinoïde CB2, au même titre que l’un des cannabinoïdes du Cannabis, le CannaBiDiol (CBD).
La science a prouvé l’intérêt majeur des cannabinoïdes sélectifs CB2 dans le traitement de l’arthrite, de la cystite, de la sclérose en plaques et de la démence associée au Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH).
La recherche a également démontré les puissantes vertus antioxydante et anti-inflammatoire de cet agoniste fonctionnel CB2 qu’est le β-caryophyllène.

Recommandations d'usage

Voie interne – INFUSION Basilic Sacré 3

Mettre les fleurs dans un filtre à tisane (plutôt qu’une boule de métal afin de ne pas les oxyder) ou directement dans la théière.
Verser de l’eau bouillante, couvrir et laisser infuser de 5 à 10 minutes.
Retirer le filtre contenant les plantes ou filtrer, puis déguster à la température souhaitée 2 à 4 fois par jour.

Les cures de plantes sont généralement de 21 jours, nos cellules se régénérant pour la plupart toutes les 3 semaines, c’est la durée idéale pour agir en fond sur nos organes.

Voie interne – INHALATION Basilic Sacré 4

Effriter en petits morceaux et copeaux à incorporer dans un autre mélange ou pur en vaporisateur ou pour combustion.

Conservation

Recommandation : A conserver à l’abri de l’humidité, de la chaleur et de la lumière.

Durée de conservation : 1 an

Traçabilité

Lot en cours : lot 15BSBB

Contre-indications

-Attention si traitement hypoglycémiant, interactions possibles

-Non recommandé chez la femme enceinte/allaitante

-A très haute doses peut provoquer des nausées, des diarrhées, des convulsions, augmentation du rythme cardiaque et dommages hépatiques. 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Basilic Sacré”