Bourgère | Écorce coupée

La Bourgère ou Bourdaine, plante médicinale renommée, est réputée pour ses effets bénéfiques sur la régularité intestinale, en agissant comme un puissant laxatif naturel. Utilisée depuis des siècles dans la médecine traditionnelle, l’écorce de Bourdaine est appréciée pour son efficacité dans le traitement de la constipation occasionnelle… (lire la suite)

Nom Latin :

Frangula dodonei Ard.

Autres noms :

Bourdaine

Partie de la plante & Forme : Écorce coupée
Origine : Pologne
Sphères d’action : Laxative, purgative

Gagnez jusqu'à 8 SweetPoints.

Retrait possible dans notre boutique de Paris - 75010

🚚 Votre commande sera préparée et expédiée dès aujourd'hui.
Une fois déposée à La Poste, elle sera chez vous d'ici 2 à 3 jours. 📦📫
🎉 Livraison gratuite dès 40€ en relais colis et dès 60€ à domicile.

Description

Bourgère

La Bourgère ou Bourdaine (Frangula alnus), également connue sous le nom de nerprun bourdaine, est une plante médicinale appartenant à la famille des Rhamnaceae. Elle est principalement utilisée pour ses propriétés laxatives. La Bourdaine est un arbuste pouvant atteindre 3 à 6 mètres de hauteur. Elle possède des feuilles caduques, simples, et alternes, ainsi que des petites fleurs verdâtres.
Son écorce est de couleur gris brun, souvent marquée de lenticelles blanches. Elle est lisse et, lorsqu’elle est enlevée, elle révèle une couche interne jaune.
La Bourdaine pousse principalement dans les zones humides, les bords de rivières et les marais en Europe, en Asie occidentale et en Afrique du Nord. Elle est généralement récoltée au printemps ou en automne, avant ou après la montée de la sève, puis séchée correctement.

La composition et les bienfaits de la Bourgère…

Les principaux composants actifs

La Bourgère (Frangula alnus) doit ses propriétés médicinales à une composition chimique riche et variée.

  • Anthraquinones : Glycosides anthracéniques : Les principaux sont la franguline (A et B) et l’émodine. Ces composés sont responsables de l’effet laxatif de la bourdaine.
    Frangula-emodine : Une anthraquinone particulière qui contribue à l’activité laxative.
  • Tannins : Astringents, ils ont des propriétés anti-inflammatoires et peuvent aider à réduire les irritations gastro-intestinales.
  • Flavonoïdes : Ces composés ont des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et peuvent renforcer les parois des vaisseaux sanguins.
  • Saponines : Bien que présentes en plus petite quantité, elles ont des propriétés expectorantes et peuvent soutenir le système immunitaire.
  • Acides organiques : Incluent l’acide malique et l’acide citrique, qui ont des effets bénéfiques sur la digestion et la santé intestinale.

Les principaux bienfaits

  • Laxatif Naturel : La Bougère est un laxatif stimulant qui agit en augmentant les contractions de l’intestin. Utilisée principalement pour traiter la constipation occasionnelle. C’est un laxatif doux, moins irritant que certains autres laxatifs anthraquinoniques comme ceux issus de la séné ou de la cascara.
  • Détoxifiant : En favorisant une évacuation régulière, la Bourdaine aide à éliminer les toxines accumulées dans le côlon, contribuant ainsi à un sentiment général de bien-être.
  • Propriétés Anti-inflammatoires et Astringentes : Les tannins présents peuvent réduire l’inflammation du tractus gastro-intestinal et apaiser les irritations.
  • Antioxydant : Grâce à leurs propriétés antioxydantes, les flavonoïdes aident à combattre les radicaux libres, ce qui peut protéger les cellules contre les dommages oxydatifs et soutenir la santé globale.

Un peu d’histoire…

Antiquité et Moyen Âge

  • Utilisation Précoce : Bien que la documentation précise sur l’utilisation de la Bourdaine pendant l’Antiquité soit limitée, il est probable que ses propriétés laxatives étaient connues des herboristes anciens, qui utilisaient diverses plantes pour traiter les troubles digestifs.
  • Manuscrits Médiévaux : Au Moyen Âge, elle aurait été utilisée dans la médecine traditionnelle européenne. Les manuscrits médicaux et les herbiers de l’époque contiennent des références à des plantes similaires pour traiter la constipation.

Renaissance

  • Herbiers et Traités Médicaux : Pendant la Renaissance, la documentation sur les plantes médicinales s’est accrue. La Bourdaine est mentionnée dans plusieurs herbiers et traités médicaux. Par exemple, des herboristes et médecins comme Leonhart Fuchs et John Gerard ont décrit ses propriétés et utilisations.
  • Médecine Européenne : La plante était couramment utilisée dans la médecine populaire et académique pour ses effets laxatifs. Les praticiens de l’époque prescrivaient des décoctions ou des infusions d’écorce de Bourdaine pour soulager la constipation.

Époque Moderne (17ème – 19ème Siècle)

  • Standardisation : Aux 17ème et 18ème siècles, la récolte et la préparation de l’écorce de Bourdaine sont devenues plus systématiques. L’écorce était séchée pendant un an avant utilisation pour réduire son potentiel irritant.
  • Pharmacopées : Au 19ème siècle, elle a été incluse dans les pharmacopées officielles de plusieurs pays européens, signifiant sa reconnaissance comme un remède standard pour la constipation.
  • Médecine Populaire : En Europe et en Amérique du Nord, elle était utilisée non seulement par les praticiens officiels mais aussi dans la médecine populaire pour traiter divers troubles digestifs.

20ème Siècle à Aujourd’hui

  • Recherche Scientifique : Au 20ème siècle, les propriétés chimiques de la Bourdaine ont été étudiées de manière plus approfondie. Les anthraquinones, responsables de l’effet laxatif, ont été isolées et étudiées.
  • Produits Commerciaux : La Bourdaine est désormais disponible sous diverses formes commerciales, y compris des gélules, des comprimés, des teintures et des extraits standardisés.
  • Réglementation : Aujourd’hui, son utilisation est régulée dans de nombreux pays. Elle est reconnue pour ses bienfaits laxatifs mais doit être utilisée avec précaution pour éviter les effets secondaires indésirables.

Recommandations d'usage

Précautions d’emploi :
Ne pas consommer plus de 10 jours d’affilée.
Ne pas consommer en cas de grossesse, d’allaitement, si enfant de moins de 15 ans.

Voie interne – DÉCOCTION Bourgère | Écorce coupée 2

Mettre 1/2 c. à café de plante pour 1 tasse (= environ 25cl) d’eau froide.
Porter à ébullition l’eau et les plantes et laisser bouillir de 5 minutes.
Retirer du feu, couvrir et laisser infuser 10 minutes.
Filtrer, puis déguster à la température souhaitée, au moment du coucher.
En cas de résultat insatisfaisant, augmenter à 1 c. à café par tasse le lendemain.

Contre-Indications

L’utilisation de la Bourdaine présente plusieurs contre-indications qu’il est important de connaître pour éviter des effets indésirables graves. Voici les principales contre-indications :

  • Grossesse : La Bourdaine est contre-indiquée pendant la grossesse. Les composés anthraquinoniques peuvent induire des contractions utérines, augmentant le risque de fausse couche ou de travail prématuré.
  • Allaitement : Les substances actives peuvent passer dans le lait maternel et causer des diarrhées ou des crampes chez le nourrisson.
  • Enfants : L’utilisation de la Bourdaine est déconseillée chez les enfants de moins de 12 ans en raison de la sensibilité de leur système digestif.
  • Maladies Inflammatoires de l’Intestin : Les personnes atteintes de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin comme la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse doivent éviter la Bourdaine, car elle peut aggraver l’inflammation et les symptômes.
  • Occlusion Intestinale : La Bourdaine ne doit pas être utilisée en cas de suspicion d’occlusion intestinale (obstruction intestinale), car elle peut aggraver la condition.
  • Insuffisance Rénale : La Bourdaine peut perturber l’équilibre électrolytique, ce qui peut être particulièrement problématique chez les personnes ayant des troubles rénaux.
  • Dépendance : Une utilisation prolongée peut entraîner une dépendance aux laxatifs, rendant les intestins paresseux et incapables de fonctionner correctement sans assistance.
  • Déséquilibre Électrolytique : L’utilisation prolongée peut provoquer des déséquilibres électrolytiques (comme une hypokaliémie), ce qui peut affecter la fonction cardiaque et musculaire.
  • Interactions Médicamenteuses
    Médicaments Cardiaques : La Bourdaine peut interagir avec les glycosides cardiaques, augmentant le risque de toxicité.
    Diurétiques : Associée aux diurétiques, elle peut aggraver les pertes de potassium, entraînant des déséquilibres électrolytiques.
    Corticostéroïdes : L’utilisation simultanée avec des corticostéroïdes peut également augmenter le risque de pertes de potassium.
  • Réactions Allergiques : Bien que rares, des réactions allergiques à la Bourdaine peuvent survenir. En cas de symptômes d’allergie (éruptions cutanées, démangeaisons, difficultés respiratoires), cessez l’utilisation et consultez un médecin.
  • Consultation Médicale : Consultez toujours un professionnel de santé avant d’utiliser la Bourdaine, surtout si vous avez des conditions médicales existantes ou si vous prenez d’autres médicaments.
  • Utilisation à Court Terme : Utilisez la Bourdaine pour des périodes courtes (pas plus de 7 à 10 jours consécutifs) pour éviter les effets indésirables et la dépendance.
  • Respect des Dosages : Ne dépassez pas les doses recommandées pour éviter les risques de toxicité et d’effets secondaires.

Conservation

Recommandation : A conserver à l’abri de l’humidité, de la chaleur et de la lumière.

Durée de conservation : 1 an

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bourgère | Écorce coupée”