Globe du Soleil

Le Globe du soleil est la plante du sommeil par excellence. Elle apporte un sommeil réparateur, supprime les problèmes d’endormissement, les réveils nocturnes et l’anxiété. Par ailleurs, elle est utile lors d’une digestion difficile car elle calme les muscles lisses intestinaux. … (lire la suite)

Nom Latin :

Escholzia californica Cham.

Autres noms vernaculaires :

Eschscholtzia, Escholtzia, Pavot de californie

Partie de la plante & Forme : Parties aériennes coupées
Culture & récolte : Culture biologique – Récolte manuelle
Origine : France
Principales sphères d’action : Hypnotique, sédatif, antispasmodique
Intensité des arômes : ■■■
Intensité des effets :
Conditionnement : Sachet Kraft
Numéro de lot : 15PCCE
Modes d’emploi :

Ce produit n’est ni un médicament, ni un complément alimentaire et ne peut être destiné à de l’automédication. Herborisia propose des produits naturels aromatiques et décoratifs en guise de témoignage des usages traditionnels d’herboristeries ancestrales de tribus et de civilisations anciennes. Consultez ici le contrat qui vous engage lors de l’achat d’un produit naturel chez Herborisia.

  • 75g (0,10 €/g)
  • 150g (0,08 €/g)
Effacer

Gagnez jusqu'à 6 SweetPoints.

Description

Globe du soleil

Le Globe du soleil est la plante du sommeil par excellence. Elle apporterait un sommeil réparateur, supprimerait les problèmes d’endormissement, les réveils nocturnes et l’anxiété. Par ailleurs, elle serait utile lors d’une digestion difficile car elle calmerait les muscles lisses intestinaux.

Un peu d’histoire…

Plante herbacée appartenant à la même famille que la Chélidoine, le Coquelicot et le Pavot à Opium, c’est à partir du XIXe siècle que l’Escholtzia, autre nom du Globe du soleil, a été cultivée en Europe pour ses belles fleurs jaune d’or, ornement des jardins et des vitrines des fleuristes.
Originaire du continent américain, comme son deuxième nom vernaculaire l’indique, les Amérindiens avaient pour coutume de faire griller les feuilles du Pavot de Californie sur des pierres incandescentes pour les manger comme légume. Par ailleurs, ils utilisaient sa sève, dotée d’une vertu analgésique, pour calmer les maux de dents, de tête et de ventre (colique).
C’est le poète romantique et explorateur franco-allemand Adelbert von Chamisso qui aurait donné à la plante le nom d’Eschscholtzia (plus simplement orthographié Escholtzia) en hommage à son ami et collègue botaniste germano-balte Johann Friedrich von Eschscholtz. Ce dernier aurait été le premier à en dresser une description, particulièrement au cours d’une expédition scientifique menée en Californie au début du XIXe siècle.
Il est dit qu’au moment où l’expédition parvint aux côtes californiennes et que les explorateurs mirent pied à terre, ils virent tout autour d’eux des collines couvertes de ces fleurs aux couleurs de feu. Les Amérindiens avaient même la superstition que leurs pétales dorés se changeaient en or une fois tombés, et qu’ils emplissaient alors la terre de ce métal rare.
Depuis, le Globe du soleil a été reconnu pour ses propriétés médicinales, et fait partie de la Pharmacopée française depuis 1989 en tant que souche homéopathique et 1996 comme plante médicinale utilisée traditionnellement.
Quelques études des années 1990, et plus récemment de 2015, prouveraient l’action hypnotique (inductrice du sommeil) du Globe du soleil et sa participation à la réduction du délai d’endormissement.
Son usage neuro-sédatif demeure d’actualité et fait du Pavot de Californie l’une des meilleures plantes pour atténuer les troubles du sommeil.
D’autres vertus sont aussi démontrées, à nouveau, dans les années 2000 : analgésique (en 2001), anxiolytique à faible dose (en 2010).

La composition du Globe du soleil

Au même titre que les autres végétaux de la famille des Pavots, le Globe du soleil renferme, entre autres substances, une combinaison d’alcaloïdes, à laquelle elle doit ses propriétés principales.
Ses parties souterraine et aérienne contiennent :
– des alcaloïdes isoquinoléiques : benzophénanthridines (sanguinarine, fumarine, chélidonine), pavines (eschscholtzine, californidine, norargémonine, bisnorargémonine), protopine, cryptopine, aporphine, etc. ;
– des flavonoïdes, protecteurs vis-à-vis du stress oxydatif ;
– des caroténoïdes dans la fleur, qui lui confèrent sa jolie couleur jaune orangée ;
– des phyto-stérols ;
– de la linamarine.
La sanguinarine possèderait une activité antimicrobienne et jouerait un rôle dans la défense de la plante. Elle présenterait aussi des activités antivirale et cytotoxique.
Les pavines faciliteraient l’endormissement en diminuant la nervosité et l’agitation avant la nuit, et apaiseraient également les réveils nocturnes.
Ces phyto-constituants classeraient le Globe du soleil comme somnifère naturel par excellence.

Recommandations d'usage

Voie interne – INFUSION Globe du Soleil 3

Mettre 1 c. à soupe de plantes dans un filtre à tisane ou directement dans la théière, pour 1 tasse (= environ 25cl) d’eau.
Verser de l’eau bouillante, couvrir et laisser infuser 10 minutes.
Retirer le filtre contenant les plantes ou filtrer, puis déguster à la température souhaitée 2 à 4 fois par jour.

Les cures de plantes sont généralement de 21 jours, nos cellules se régénérant pour la plupart toutes les 3 semaines, c’est la durée idéale pour agir en fond sur nos organes.

Voie interne – INGESTION Nigelle 3

Broyer et mélanger les parties aériennes de Globe du Soleil pour incorporation dans votre préparation culinaire favorite (smoothies, yaourts, pâtisseries…)

Voie interne – INHALATION Damiana 4

Effriter en petits morceaux et copeaux à incorporer dans un autre mélange ou pur en vaporisateur ou pour combustion.

Conservation

Recommandation : A conserver à l’abri de l’humidité, de la chaleur et de la lumière.

Durée de conservation : 1 an

Traçabilité

Lot en cours : lot 15PCCE

Contre-indications

-Déconseillé chez la femme enceinte / allaitante

-Contre indiquée en cas de glaucome 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Globe du Soleil”