Herbe de Feu – Armoise | Parties aériennes coupées

L’Herbe de feu (Artemisia vulgaris) est une plante médicinale aux propriétés anti-inflammatoires, antispasmodiques et toniques. Traditionnellement utilisée pour traiter les troubles menstruels, les problèmes digestifs et les infections parasitaires, elle peut également avoir des effets bénéfiques sur le système immunitaire… (lire la suite)

Nom Latin :

Artemisia vulgaris L.

Autres noms :

Armoise

Partie de la plante & Forme : Parties aériennes coupées
Origine : Hongrie
Principales sphères d’action : Digestion, Gynécologique, Immunité, Inflammations, Règles douloureuses, Rêves

Gagnez jusqu'à 6 SweetPoints.

Retrait possible dans notre boutique de Paris - 75010

🚚 Votre commande sera préparée et expédiée dès aujourd'hui.
Une fois déposée à La Poste, elle sera chez vous d'ici 2 à 3 jours. 📦📫
🎉 Livraison gratuite dès 40€ en relais colis et dès 60€ à domicile.

Description

L’Herbe de Feu – Armoise

L’Herbe de feu – Armoise (Artemisia vulgaris) est une plante exceptionnelle aux multiples vertus médicinales. Également connue sous le nom d’Armoise, cette plante renferme des propriétés anti-inflammatoires, antispasmodiques et stimulantes digestives. Appréciée depuis des siècles pour son rôle dans le soulagement des troubles menstruels et digestifs, elle offre une solution naturelle et traditionnelle pour favoriser le bien-être.
Cependant, son utilisation doit être supervisée par un professionnel de santé en raison de sa concentration en composés potentiellement toxiques.

La composition et les bienfaits de l’Herbe de Feu – Armoise…

L’Herbe de feu (Artemisia vulgaris) possède une composition chimique complexe comprenant :

  • des huiles essentielles
  • des flavonoïdes
  • des tanins
  • des composés sesquiterpéniques.

Ses principaux bienfaits incluent :

  • Propriétés anti-inflammatoires : Les composés présents dans l’Herbe de feu, tels que les flavonoïdes et les huiles essentielles, confèrent à la plante des propriétés anti-inflammatoires, pouvant aider à soulager les inflammations.
  • Soutien digestif : Elle est traditionnellement utilisée pour traiter les troubles digestifs tels que les ballonnements, les crampes et les spasmes. Ses propriétés antispasmodiques peuvent contribuer à apaiser le système digestif.
  • Effets bénéfiques sur le système menstruel : Elle est souvent recommandée pour soulager les troubles menstruels, atténuant les symptômes tels que les crampes, les irrégularités menstruelles et les saignements abondants. Au moment de la ménopause, elle agira notamment en cas de bouffée de chaleur.
  • Activités antiparasitaires : Certains de ses composés ont montré des propriétés antiparasitaires, ce qui en fait un choix traditionnel pour le traitement des infections parasitaires.
  • Renforcement du système immunitaire : Ses composés bioactifs peuvent aider à stimuler le système immunitaire, offrant ainsi une protection contre certaines infections.

Cependant, il est important de noter que l’Armoise contient également des composés potentiellement toxiques, tels que la thuyone, en concentrations variables. Par conséquent, son utilisation doit être supervisée par un professionnel de santé.

“Plante à rêves” et Herbe de Feu – Armoise…

L’Armoise est parfois appelée “plante à rêves” ou “herbe à rêves” en raison de ses associations avec les pratiques rituelles et chamaniques visant à induire des rêves lucides ou des visions. Cette utilisation particulière de cette plante remonte à diverses traditions autochtones et anciennes. Voici quelques points à ce sujet :

  • Rituel chamanique : Dans certaines cultures indigènes d’Amérique du Nord, l’Armoise était brûlée rituellement dans des cérémonies chamaniques pour créer une fumée aromatique. Cette fumigation était censée faciliter la communication avec le monde spirituel, favoriser la clarté mentale et induire des rêves significatifs.
  • Protection et purification : En plus de son association avec les rêves, l’Armoise était également utilisée pour la protection et la purification des espaces. La fumigation de l’Armoise était considérée comme un moyen de chasser les énergies négatives, les esprits malveillants et de purifier l’environnement..
  • Aromathérapie rituelle : L’aromathérapie à base d’Armoise était également employée pour favoriser la relaxation et la méditation, créant un état propice à des expériences intérieures profondes.

Il est important de noter que son utilisation à des fins rituelles et spirituelles est ancrée dans des contextes culturels spécifiques et peut varier d’une communauté à une autre. De nos jours, certaines personnes continuent de s’engager dans ces pratiques traditionnelles, mais cela nécessite souvent un respect et une compréhension appropriés des coutumes culturelles associées à la plante.

Un peu d’histoire et quelques anecdotes sur l’Herbe de Feu – Armoise…

L’Herbe de Feu (Artemisia vulgaris) a une longue histoire d’utilisation à des fins médicinales et rituelles à travers différentes cultures. Voici quelques anecdotes et points historiques intéressants :

  • Usage traditionnel : L’Armoise est présente dans les systèmes de médecine traditionnelle chinoise, ayurvédique et européenne depuis des siècles.
  • L’Armoise et la magie : Dans certaines cultures européennes, elle était associée à la magie et à la protection. On croyait que la plante avait le pouvoir de repousser les esprits maléfiques et les mauvais sorts. Elle était parfois utilisée en fumigation lors de rituels ou d’événements spirituels.
  • L’Artemisia dans l’art : Le nom du genre Artemisia provient de la déesse grecque Artemis, la déesse de la chasse et de la nature sauvage. Cette référence mythologique souligne l’importance de la plante dans la culture et la symbolique.
  • L’Armoise dans la cuisine : En plus de ses applications médicinales, elle était parfois utilisée en cuisine pour aromatiser certains plats. Cependant, en raison de sa saveur intense et de sa puissance aromatique, elle devait être utilisée avec modération.
  • L’Armoise et la médecine moderne : Bien que l’armoise ait été largement utilisée dans le passé, son utilisation dans la médecine moderne est souvent sujette à des préoccupations en raison de la présence de composés potentiellement toxiques, tels que la thuyone. Les recherches se poursuivent pour mieux comprendre ses effets et établir des lignes directrices d’utilisation sûre.

Recommandations d'usage

Voir interne – INFUSION Herbe de Feu - Armoise | Parties aériennes coupées 2

Mettre 1 c. à café de plantes dans un filtre à tisane ou directement dans la théière, pour 1 tasse (= environ 25cl) d’eau.
Verser de l’eau bouillante, couvrir et laisser infuser 10 minutes.
Retirer le filtre contenant les plantes ou filtrer, puis déguster à la température souhaitée 2 à 4 fois par jour.

Les cures de plantes sont généralement de 21 jours, nos cellules se régénérant pour la plupart toutes les 3 semaines, c’est la durée idéale pour agir en fond sur nos organes.

Voie interne – INHALATION Herbe de Feu - Armoise | Parties aériennes coupées 3

Effriter en petits morceaux et copeaux à incorporer dans un autre mélange ou pur en vaporisateur ou pour combustion.

Contre-indications

L’utilisation de l’Armoise (Artemisia vulgaris) peut présenter certaines contre-indications et précautions, en raison de la présence de composés potentiellement toxiques tels que la thuyone. Voici quelques contre-indications à prendre en considération :

  • Grossesse et allaitement : Déconseillée chez les femmes enceintes en raison de son potentiel à stimuler l’utérus, ce qui pourrait entraîner des complications pendant la grossesse. De plus, son utilisation est généralement évitée pendant l’allaitement.
  • Enfants : En raison de la concentration en thuyone, l’Armoise est souvent évitée chez les enfants, car ils peuvent être plus sensibles aux effets de cette substance.
  • Problèmes hépatiques : Les personnes souffrant de troubles hépatiques devraient éviter l’utilisation de l’Armoise en raison de la possibilité de toxicité hépatique.
  • Réactions allergiques : Certaines personnes peuvent être allergiques à l’Armoise. Si des réactions allergiques telles que des éruptions cutanées, des démangeaisons ou des difficultés respiratoires surviennent, l’utilisation de la plante doit être arrêtée, et une attention médicale doit être recherchée.
  • Utilisation à long terme : L’utilisation prolongée de l’Armoise peut entraîner une accumulation de thuyone dans l’organisme, ce qui peut être nocif. Il est donc recommandé de limiter la durée d’utilisation et de consulter un professionnel de santé pour des conseils appropriés.
  • Interactions médicamenteuses : Comme avec toute plante médicinale, il est important de prendre en compte les interactions potentielles avec d’autres médicaments que vous pourriez prendre.
    Consultez un professionnel de santé avant d’incorporer l’Armoise dans votre routine si vous prenez d’autres médicaments.

Il est crucial de souligner que l’utilisation de l’Armoise à des fins médicinales doit être effectuée sous la supervision d’un professionnel de santé, qui peut évaluer adéquatement votre état de santé et vous fournir des conseils personnalisés. L’autotraitement avec des plantes médicinales, y compris l’Armoise, comporte des risques et devrait être abordé avec précaution.

Conservation

Recommandation : A conserver à l’abri de l’humidité, de la chaleur et de la lumière.

Durée de conservation : 1 an

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Herbe de Feu – Armoise | Parties aériennes coupées”