Lapacho poudre

Le Lapacho est un arbre originaire d’Amérique du Sud, qui serait utilisé en médecine traditionnelle pour ses propriétés anti-inflammatoires, antivirales et antifongiques. La poudre d’écorce de Lapacho aiderait à traiter la fatigue, les troubles digestifs, les infections urinaires et respiratoires et stimulerait le système immunitaire… (lire la suite)

Nom Latin :

Handroanthus impetiginosus

Autre noms : Pau d’Arco, Thé des Incas, Tahibo, Ipe roxo
Partie de la plante & Forme : Ecorces en poudre
Origine : Brésil
Principales sphères d’action : Articulations, Circulation, Digestion, Douleurs, Immunité, Inflammations, Voies respiratoires, Voies urinaires

Gagnez jusqu'à 9 SweetPoints.

Retrait possible dans notre boutique de Paris - 75010

🚚 Votre commande sera préparée et expédiée dès demain.
Une fois déposée à La Poste, elle sera chez vous d'ici 2 à 3 jours. 📦📫
🎉 Livraison gratuite dès 40€ en relais colis et dès 60€ à domicile.

Description

Lapacho

Le Lapacho, également connu sous le nom de Pau d’arco, est une plante médicinale traditionnelle originaire d’Amérique du Sud, utilisée depuis des siècles par les peuples indigènes pour traiter diverses affections. L’écorce interne de l’arbre est riche en composés actifs, notamment des quinones, des flavonoïdes et des naphtoquinones, qui lui confèreraient des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes, antimicrobiennes et immunostimulantes.

Les utilisations traditionnelles du Lapacho incluraient le traitement des infections respiratoires, des troubles gastro-intestinaux, des problèmes de peau, des inflammations et des douleurs articulaires. Il serait également utilisé comme tonique général pour renforcer le système immunitaire et aider à lutter contre la fatigue et le stress.

Cependant, il est important de noter que certaines précautions doivent être prises lors de son utilisation, car il peut avoir des effets indésirables chez certaines personnes et peut interagir avec certains médicaments. Il est donc recommandé de consulter un professionnel de santé avant de l’utiliser en tant que remède naturel.

La composition et les bienfaits du Lapacho

La composition de l’écorce de Lapacho est complexe et contient de nombreux composés actifs tels que :

  • des flavonoïdes, qui seraient des antioxydants naturels qui aideraient à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres
  • des quinones et des naphtoquinones qui auraient des propriétés antivirales, antifongiques et antibactériennes
  • des acides phénoliques, qui seraient des composés anti-inflammatoires
  • des alcaloïdes qui pourraient avoir des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires
  • des tanins qui auraient des propriétés astringentes et pourraient aider à réduire l’inflammation.

Les atouts santé attribués au Lapacho

Les bienfaits du Lapacho pour la santé seraient nombreux.

  • Il serait utilisé pour traiter la fatigue, les troubles digestifs, les infections urinaires, les troubles respiratoires, les douleurs articulaires, les troubles de la prostate, les maladies cardiaques et pour renforcer le système immunitaire.
  • Il pourrait également aider à réguler la pression artérielle, à améliorer la digestion et à réduire l’inflammation.

Il est important de noter que le lapacho peut interagir avec certains médicaments, il est donc recommandé de consulter un professionnel de santé avant de l’utiliser. De plus, bien qu’il soit considéré comme sûr, il pourrait provoquer des effets secondaires chez certaines personnes, notamment des maux d’estomac, des nausées et des vomissements.

Un peu d’Histoire et quelques anecdotes sur l’utilisation du Lapacho…

Le Lapacho, également connu sous le nom de “thé des Incas”, est originaire d’Amérique du Sud, où il est utilisé depuis des siècles par les peuples indigènes pour ses propriétés thérapeutiques. Les Guarani, une tribu indigène du Paraguay, utilisaient l’écorce de Lapacho comme remède pour diverses affections, notamment les infections respiratoires, les infections de la peau, les troubles gastro-intestinaux et la fatigue.

Il a ensuite été introduit en Europe au 19ème siècle, où il est devenu populaire en tant que remède contre la tuberculose et d’autres maladies pulmonaires. Au cours du 20ème siècle, des études ont été menées sur les propriétés thérapeutiques du Lapacho, ce qui a conduit à une augmentation de son utilisation dans les milieux médicaux et naturels.

Il existe certaines anecdotes intéressantes sur le Lapacho, notamment dans son utilisation traditionnelle par les peuples indigènes d’Amérique du Sud.
Par exemple, les Guarani croyaient qu’il avait des propriétés magiques et que l’esprit de l’arbre habitait l’écorce. Ils utilisaient donc l’écorce de Lapacho pour se connecter avec le monde spirituel et pour chasser les mauvais esprits.

Une autre anecdote intéressante est que les conquistadors espagnols ont observé les peuples indigènes d’Amérique du Sud en train de boire une décoction de Lapacho pour traiter leurs maladies, mais ils ont d’abord été réticents à l’utiliser eux-mêmes en raison de sa couleur rougeâtre et de son goût amer. Cependant, lorsqu’ils ont commencé à l’utiliser, ils ont été étonnés de constater que cela avait un effet bénéfique sur leur santé, en particulier pour prévenir la propagation de la fièvre jaune et d’autres maladies infectieuses.

Enfin, il y a également une anecdote intéressante selon laquelle le Lapacho aurait été utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale pour aider à traiter les soldats atteints de maladies pulmonaires et d’infections bactériennes. Des études ont montré que l’extrait de Lapacho avait des propriétés antibactériennes et antifongiques, ce qui aurait pu aider à traiter les infections dans les conditions difficiles de la guerre. Cependant, il est important de noter que ces utilisations n’ont pas été scientifiquement prouvées.

 

Recommandations d'usage

Voie interne – INGESTION Lapacho poudre 3

Incorporer 1 c. à café rase dans de l’eau, du jus de fruit ou de légume, du smoothie, de la soupe, de la purée de fruit ou de légume, du yaourt (végétal), du lait (végétal), du miel ou tout autre aliment semi-liquide.

Les cures de plantes sont généralement de 21 jours. Nos cellules se régénérant pour la plupart toutes les 3 semaines, c’est donc la durée idéale pour agir en profondeur.

Contre-indications

Bien que le Lapacho soit considéré comme sûr, il pourrait provoquer des effets secondaires chez certaines personnes :

  • Maux d’estomac, nausées et vomissements
  • Interactions médicamenteuses : il pourrait interagir avec certains médicaments
    Il est donc recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de l’utiliser si vous prenez des médicaments.
  • Grossesse et allaitement : il est recommandé de ne pas le consommer durant cette période
  • Déconseillé chez les enfants de moins de 2 ans
  • Problèmes de foie et de reins : il pourrait aggraver les problèmes de foie et de reins et doit être utilisée avec prudence chez les personnes atteintes de ces troubles.
  • Cancer : il est recommandé aux personnes ayant des antécédents de cancers hormono-dépendants tels que le cancer du sein, de l’ovaire ou de l’utérus de ne pas consommer de Lapacho sans consulter au préalable leur médecin ou un professionnel de santé qualifié.
  • Risques de saignements : il pourrait avoir des effets anticoagulants et pourrait donc augmenter le risque de saignement chez les personnes prenant des anticoagulants.
  • Allergies : les personnes allergiques aux plantes de la famille des Bignoniacées, comme le catalpa, peuvent également être allergiques au Lapacho.

Conservation

Recommandation : Conserver à l’abri de l’humidité, de fortes chaleurs et de la lumière.
Durée de conservation : 1 an

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Lapacho poudre”